DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un trafic aérien mieux géré : les Européens ont beaucoup à y gagner

Un trafic aérien mieux géré : les Européens ont beaucoup à y gagner
Taille du texte Aa Aa

En marge d'une édition de Futuris consacrée à la révolution en cours dans la gestion du trafic aérien européen, nous interrogeons l'une des spécialistes du programme européen SESAR, une vaste organisation qui lance des pistes d'amélioration pour faire face à l'augmentation constante du nombre de vols en Europe continentale. Elle précise l'objectif global de cette initiative et fait remarquer la particularité de la gestion européenne du trafic aérien.

"Améliorer les services destinés aux citoyens européens"

"Le principal objectif de SESAR," souligne Olivia Nunez, experte en gestion de trafic aérien du programme SESAR, "c'est d'améliorer tous les aspects liés à la gestion du trafic aérien en utilisant les technologies numériques : nous devons nous concentrer sur la manière dont nous pouvons nous en servir dans nos pratiques pour améliorer les services destinés aux citoyens européens."

Particularité européenne

"En Europe, presque tous les aéroports qui gèrent des vols commerciaux disposent de contrôleurs aériens," indique Olivia Nunez avant d'ajouter : "Aux Etats-Unis, le système est différent : de nombreux aéroports américains, y compris ceux qui ont énormément de vols commerciaux, n'ont pas de contrôleurs aériens aujourd'hui."

"En Europe, on ne voit pas les choses de cette manière : on considère qu'il est nécessaire d'avoir des contrôleurs aériens parce que cela offre plus de sécurité et un meilleur service," insiste-t-elle.