DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Janvier 2019 a rimé avec froid extrême et réchauffement planétaire

Janvier 2019 a rimé avec froid extrême et réchauffement planétaire
Taille du texte Aa Aa

Nous faisons dans cette édition de Climate update, un nouveau point mensuel sur le climat dans le monde avec le programme européen d'observation de la Terre Copernicus : janvier a été marqué par un froid intense aux Etats-Unis et au Canada tandis que l'Australie a enregistré des records de chaleur. À l'échelle mondiale, la tendance au réchauffement se poursuit.

En janvier 2019, la température mondiale a été bien au-dessus de la moyenne. La hausse est de 1,1°C par rapport à l'ère pré-industrielle.

"Vortex polaire"

Le vortex polaire a apporté un froid extrême aux Etats-Unis. A l'inverse, les parties orientales de la Mongolie, la Sibérie et le Moyen-Orient ont enregistré des températures supérieures aux moyennes.

L'Australie a vécu son mois le plus chaud jamais enregistré avec des pics à 50 degrés.

De très fortes chutes de neige ont déclenché des avalanches meurtrières dans les Alpes autrichiennes.

Cela faisait des décennies que le Midwest américain et l'Est du Canada n'avaient pas connu un hiver aussi rude avec des températures de moins 30 degrés, faisant des dizaines de morts.

Quatrième mois de janvier le plus chaud

En Europe, les températures de janvier ont été proches des valeurs mensuelles moyennes.

À l'échelle de la planète, il s'agit du quatrième mois de janvier le plus chaud jamais enregistré après 2007, 2016 et 2017.