DERNIERE MINUTE

2018 : encore une année très chaude pour le climat

2018 : encore une année très chaude pour le climat
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Climate Update fait un nouveau point sur le climat à l'échelle de la planète en partenariat avec le programme européen d'observation de la Terre Copernicus : l'année 2018 a été à nouveau exceptionnellement chaude et marquée par des phénomènes climatiques extrêmes entre inondations dévastatrices et incendies meurtriers.

En 2018, la hausse des températures mondiales a atteint +1,1°C par rapport à l'ère pré-industrielle.

Dans le détail, il a fait plus chaud que la moyenne en Europe tout au long de l'année, sauf en février et mars.

À l'inverse, le nord-est de l'Amérique du Nord et certaines régions de Russie et d'Asie centrale ont affiché des températures inférieures aux moyennes annuelles.

Catastrophes en série

À l'automne, de puissants cyclones tropicaux ont frappé les Philippines et le Japon.

En Australie, la Nouvelle-Galles du Sud a subi une grave sécheresse qui a atteint des records.

En août, près de 500 personnes sont mortes dans des inondations causées par des pluies exceptionnellement fortes dans l'Etat indien du Kerala.

Des ouragans saisonniers ont entraîné d'importants dégâts aux Etats-Unis après un été marqué par des incendies meurtriers en Californie.

Le secteur agricole européen a subi des milliards d'euros de pertes en raison de longues périodes inhabituelles de chaleur et de sécheresse.

Appel du GIEC

Alors que les concentrations atmosphériques en CO2 ont encore augmenté, le réchauffement de la planète est restée au cœur des préoccupations internationales.

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat des Nations Unies a appelé tous les pays à prendre des mesures efficaces et urgentes pour atténuer la menace.

Avec 2018, les quatre dernières années ont été les quatre les plus chaudes jamais enregistrées.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.