DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Plus de 100 000 bébés meurent chaque année à cause des guerres

Plus de 100 000 bébés meurent chaque année à cause des guerres
Taille du texte Aa Aa

Selon un rapport alarmant de l'ONG Save the Children, plus de 100 000 bébés meurent chaque année des suites d'un conflit armé. Une situation qui empire depuis 2015. L'ONG a établi une liste des pays où il est le plus dangereux de vivre lorsque l'on est un enfant.

Lire le rapport.

Sans surprise, ce sont l'Afghanistan, la Centrafrique, République démocratique du Congo, l'Irak, le Mali, le Nigéria, la Somalie, la Soudan du Sud, la Syrie et enfin le Yémen.

"La guerre a envahi les zones urbaines"

Dans son rapport, l'ONG tente d'expliquer ces chiffres dramatiques. "Aujourd'hui, la guerre a envahi les zones urbaines, analyse Helle Thorning-Schmidt, représentante de Save the Childre". Les écoles et les hôpitaux sont délibérément ciblés. L'accès humanitaire de nourriture, d'eau et de soins est bloqué. C'est une stratégie pour remporter des guerres.

Des guerres plus longues

Elle poursuit : "Nous remarquons aussi que les guerres durent plus longtemps qu'avant. Regardez, le conflit syrien dure depuis plus longtemps que la Seconde guerre mondiale. Quand une guerre dure si longtemps et que les enfants vivent dans les zones en guerre, ils souffrent aussi de l'effondrement complet des services et des infrastructures. Les enfants meurent sous les bombardements, mais beaucoup subissent aussi l'impact indirect de la guerre."

En 2017, 420 millions d'enfants vivaient dans des zones touchées par des conflits. C'est près d'un enfant sur cinq dans le monde.

L'ONG demande aux pays belligérants de faire respecter les lois et traités internationaux en faveur des enfants et d'éviter d'utiliser des armes explosives dans les zones habitées.