DERNIERE MINUTE

Berlinale 2019 : l'Ours d'or à "Synonymes" de l'Israélien Nadav Lapid

Berlinale 2019 : l'Ours d'or à "Synonymes" de l'Israélien Nadav Lapid
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'Ours d'or du Festival du film de Berlin a été décerné samedi soir au film "Synonymes" de l'Israélien Nadav Lapid, retraçant l'histoire d'un jeune Israélien qui rejette son pays et sa langue pour venir vivre à Paris.

Le réalisateur a indiqué en recevant son prix que son film pourrait créer "un scandale en Israël". Mais, a-t-il ajouté, "j'espère que les gens pourront comprendre que la fureur, la rage, l'hostilité, la haine et le mépris arrivent seulement entre frères et soeurs, quand il y a un attachement solide et de fortes émotions".

Le festival a également récompensé samedi le film "Grâce de Dieu" du réalisateur François Ozon sur les scandales d'abus de pédophilie dans l'Eglise catholique. Il a remporté le Prix du jury.

"Ce film essaie de rompre le silence d'institutions puissantes" sur ces affaires d'abus sexuels d'enfants de la part de membres du clergé, a déclaré le metteur en scène français en recevant sa récompense.

"Je veux partager ce prix avec les victimes d'abus sexuels", a-t-il ajouté, très ému.

Le prix lui a été décerné par le jury de la Berlinale présidé par la comédienne Juliette Binoche.

Le film retrace l'histoire de victimes dans l'affaire Barbarin, un scandale en pleine actualité judiciaire en France.

Tourné en secret l'an dernier, "Grâce à Dieu" raconte la naissance de l'association de victimes "La Parole Libérée", fondée à Lyon en 2015 par d'anciens scouts abusés par un prêtre pédophile, Bernard Preynat.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.