DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Athlétisme: Tamgho renonce aux championnats de France en salle, l'Euro s'éloigne

L'athlète Teddy Tamgho à la Guadeloupe le 12 mai 2018
L'athlète Teddy Tamgho à la Guadeloupe le 12 mai 2018 -
Tous droits réservés
Helene Valenzuela
Taille du texte Aa Aa

Teddy Tamgho, victime d'une triple contracture, n'a pas pu participer au concours du triple saut des Championnats de France d'athlétisme en salle, dimanche à Miramas, compromettant ses chances d'être présent à l'Euro indoor du 1er au 3 mars à Glasgow.

"Cela ne sert à rien de prendre des risques inutiles. C'est une contracture à la fois au psoas, aux lombaires et au moyen fessier. C'est impossible de lever la jambe et dès que tu poses le pied au sol et que tu essayes de sauter, c'est comme si on te mettait un couteau dans le dos", a expliqué l'ancien champion du monde (2013), dont la meilleure performance de 2019 (16,45 m) se situe à 5 cm des minima pour Glasgow.

Cette blessure s'est réveillée la semaine dernière au meeting de Liévin, a précisé Tamgho.

Pour l'ex-roi du triple saut, ce gros pépin physique intervient au pire moment et devrait l'empêcher d'être du voyage en Ecosse dans deux semaines.

"Je n'ai aucune idée de ce qui va se passer maintenant, a-t-il lâché. Je pense que les +Europe+ c'est mort, c'est même sûr. Tous les voyants sont au rouge, il faut être réaliste."

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.