Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

À près d'un mois du Brexit: qu'en pensent les Européens?

À près d'un mois du Brexit: qu'en pensent les Européens?
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

À un peu plus d'un mois de la date butoir du Brexit, fixée au 29 mars, qu'en pensent les Européens? Un grand sondage commandé par Euronews fournit des éléments de réponses pour le moins déroutants : si le départ du Royaume-Uni, inquiète les dirigeants européens, il semble finalement peu intéresser les citoyens.

L'enquête montre que près d'un tiers (28%) des Français et des Italiens pensent que le Royaume-Uni a déjà quitté l'union Européenne. La grande majorité des Allemands (59% ) pensent que le Brexit aura des effets néfastes sur la Grande Bretagne. Quant aux britanniques ; ils sont à tiers égaux toujours divisés sur la question de l’Europe et balancent entre un sentiment neutre, positif ou négatif.

Le Royaume-Uni risque de retarder le Brexit selon l'ancien président de l'UE

Pour José Manuel Barroso, l'ancien président de la Commission européenne, le Brexit risque d'être retardé pour mieux le préparer :

"Aucun pays ne sera plus important pour l'Union européenne que le Royaume-Uni. Et pour le Royaume-Uni, il n'y aura pas de relation plus importante que celle avec l'Union européenne. Il est donc extrêmement important, d’un point de vue politique et stratégique, et pas seulement économique, d’éviter un Brexit dur, qui pourrait susciter un certain ressentiment. J'espère donc que nous allons trouver un compromis. "

Nouvelle visite de Theresa May à Bruxelles

La Première ministre britannique Theresa May doit rencontrer le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker "pour faire le point" sur le Brexit ce mercredi à Bruxelles.