DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue Europa: du gros calibre pour Rennes avec Arsenal

Ligue Europa: du gros calibre pour Rennes avec Arsenal
Taille du texte Aa Aa

Un choc pour Rennes! Le dernier représentant français en Ligue Europa affrontera Arsenal, l'un des favoris pour le titre, en 8e de finale, après le tirage au sort réalisé vendredi à Nyon (Suisse).

Le club, qui n'a jamais atteint ce niveau de compétition, a été verni: les stars Pierre-Emerick Aubameyang ou encore Mesut Özil sont attendues au Roazhon Park le 7 mars, une semaine avant le match retour à l'Emirates stadium. Mais pas Alexandre Lacazette: l'attaquant français, auteur d'un coup de coude lors du 16e de finale aller qui lui a valu un carton rouge, a été suspendu vendredi trois matches par l'UEFA, dont un a déjà été purgé jeudi.

L'ancien Lyonnais, malgré de plates excuses exprimées sur Twitter - "laisser tomber l'équipe comme cela est la pire sensation", avait-il écrit -, manquera donc la double confrontation.

Cela rassurera peut-être Rennes, qui pâtissait déjà d'un malheureux concours de circonstances: le tirage au sort avait en effet initialement fait en sorte que les Bretons reçoivent au retour, mais l'UEFA a inversé ces dates, car Chelsea joue déjà le 7 à Londres, et deux matches ne peuvent pas avoir lieu le même jour dans la même ville, notamment pour des raisons de sécurité, selon le règlement de l'instance.

Cette affiche marquera le retour du gardien tchèque des Gunners Petr Cech, passé par la Bretagne (2002-2004 au Stade Rennais) et qui raccrochera les gants à la fin de la saison (il aura 37 ans fin mai). "Quand un gardien de but fait le tirage au sort, de bonnes choses se passent ! Merci (Andrés) Palop", a réagi sur Twitter le portier qui joue les matches de C3, en référence à l'ex-gardien de Valence et du Séville FC qui effectuait le tirage, et en accompagnant son message d'une photo de ses années rennaises.

- Chelsea-Kiev et Francfort-Inter -

Ce Rennes-Arsenal sentira un peu le soufre, également: Hatem Ben Arfa va recroiser l'entraîneur Unai Emery, avec lequel il était en conflit durant ses deux saisons au Paris SG.

Rennes s'est invité à la table des 8es après son exploit jeudi sur la pelouse du Betis Séville (3-1), où il a su effacer son match nul de l'aller (3-3) malgré la chaude ambiance.

Arsenal est un très sérieux prétendant pour lever le trophée, avec à sa tête un spécialiste de l'épreuve: Emery, trois fois vainqueur de la C3 avec le Séville FC entre 2013 et 2016.

Mais les Gunners sont prenables pour Rennes: "seulement" cinquièmes de Premier League, ils ont perdu leur 16e de finale aller chez les Biélorusses de Borisov (1-0), avant de se rattraper à la maison (3-0).

La main de Palop a été plutôt clémente pour les gros: malgré l'absence du système de têtes de série qui les exposait, les cadors ne s'affronteront pas entre eux.

Chelsea, avec Eden Hazard, est tombé sur les Ukrainiens du Dynamo Kiev, alors que Naples jouera contre les Autrichiens du RB Salzbourg.

Le Séville FC de Kevin Gameiro et Wissam Ben Yedder défiera lui le Slavia Prague, et Valence, les Russes de Krasnodar.

L'Inter devra elle davantage cravacher: elle a hérité de Francfort, de Sébastien Haller et Kevin Trapp, la meilleure attaque de la compétition.

La finale aura lieu le 29 mai à Bakou.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.