DERNIERE MINUTE

Pédophilie : son numéro trois condamné, l'Église catholique dit "respecter" la justice australienne

Pédophilie : son numéro trois condamné, l'Église catholique dit "respecter" la justice australienne
Taille du texte Aa Aa

C’est un nouveau coup de tonnerre, dans une affaire qui n’en finit pas d'éclabousser l’Église australienne et d’embarrasser le Vatican. Son numéro trois, le cardinal George Pell, 77 ans, a été jugé coupable d’agressions sexuelles et d’attentats à la pudeur par la justice australienne.

"Nous réitérons notre plus grand respect pour les autorités judiciaires australiennes."
Alessandro Gisotti
Porte-parole du Saint-Siège

Le Saint-Siège prend acte de la décision, mais rappelle tout de même que le cardinal "a réaffirmé son innocence et qu'il a le droit de se défendre jusqu'en dernière instance" : _"C’est une nouvelle douloureuse. Nous bien sommes conscients que cela a choqué beaucoup de gens, et pas seulement en Australie." a déclaré Alessandro Gisotti, porte-parole du Saint-Siège, à la suite de l'annonce de la condamnation."Comme nous l’avons déjà dit, nous réitérons notre plus grand respect pour les autorités judiciaires australiennes."_

Ce nouveau scandale éclabousse l'Eglise catholique au terme d'un sommet historique sur la lutte contre la pédophilie. Le pape François, qui peine a convaincre du sérieux de la réponse de l'Eglise face à l'ampleur du fléau a promis "une lutte à tous les niveaux"

"L'Eglise catholique n'est plus aussi puissante qu'elle l'était quand nous étions enfants. Le temps où elle pouvait influencer le gouvernement est révolu." souffle Leonie Sheedy, de l'ONG Care Leavers Australasia Network, un réseau d'aide pour enfants orphelins en Australie. "Ces enfants maltraitées dans ces orphelinats, ont jusqu'à présent été traités comme des enfants de deuxième classe. Mais ils ont enfinété écoutés et crus ".

Georges Pell encourt la prison pour des faits commis dans la cathédrale Saint-Patrick de Melbourne dans les années 90 sur des enfants de chœur alors âgés de 12 et 13 ans. Le cardinal doit être fixé sur sa peine ce mercredi. Ses avocats ont fait appel.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.