DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Paire et Moutet au tapis à Dubaï

Tennis: Paire et Moutet au tapis à Dubaï
Taille du texte Aa Aa

Benoît Paire et Corentin Moutet, les deux premiers Français à entrer en lice lors de la 2e journée du tournoi de Dubaï, mardi, ont été battus au 1er tour, victimes respectivement du Japonais Kei Nishikori et du Polonais Hubert Hurkacz.

Sur le central, Nishikori (6e mondial) a dominé 6-4, 6-3 en 1 h 21 min l'Avignonnais (65e), contre qui il mène désormais 6 victoires à 2 et qu'il bat pour la troisième fois de suite.

Sur le court N.3, Corentin Moutet (19 ans et 143e mondial) a été battu également en deux sets, 6-3, 7-5, par le Polonais Hubert Hurkacz, 22 ans et 77e mondial.

Le jeune gaucher, passé par les qualifications pour intégrer le tableau final, a raté le coche au deuxième set, où il a eu, à 5 partout, une balle de 6 jeux à 5 qu'il n'a pas su exploiter.

La dernière --et meilleure-- chance française, Gaël Monfils, 23e mondial, qui reste sur un titre à Rotterdam le 17 février, devait affronter en début de soirée localement le Croate Marin Cilic (10e mondial), dont ce sera la rentrée plus d'un mois après son élimination en huitièmes de finale de l'Open d'Australie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.