DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles passe au crible les économies des 28

Bruxelles passe au crible les économies des 28
@ Copyright :
Reuters
Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne a publié ce mercredi son évaluation annuelle de la situation économique et sociale dans les États membres, une sorte de radiographie des 28 économies de l'UE. Cela permet de lister les problèmes quand il y en a. Et c'est le cas notamment en Italie. Bruxelles pointe du doigt, entre autres, une dette publique élevée.

"Pour le moment, il n'y a pas de 'procédure de déficit excessif' engagée vis-à-vis de Rome, a tenu à préciser Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques_. Mais on constate des déséquilibres et une certaine fragilité. Il y a des interrogations autour des finances publiques. Raison pour laquelle nous appelons l'Italie à réellement engager les réformes nécessaires, et de le faire rapidement car, pour nous, il y a urgence._"

Les commentaires de Bruxelles sur l'économie grecque étaient également attendus. Le commissaire européen a salué les efforts fournis par Athènes, tout en rappelant que certaines réformes devaient encore être engagées.

"Un gros travail a été réalisé, a souligné Pierre Moscovici. La Grèce est sur la bonne voie. Mais certains déséquilibres persistent, ce qui est assez logique après la sortie du programme d'aide financière. Il y a donc encore du travail à faire."

La commission européenne publiera ses prochaines recommandations budgétaires fin mai, après les élections européennes, de sorte à ne pas interférer avec la campagne électorale.