DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cannes 2019 : Alejandro Gonzalez Iñárritu président du jury

Alejandro González Iñárritu au Festival de Cannes, 22 mai 2017
Alejandro González Iñárritu au Festival de Cannes, 22 mai 2017 -
@ Copyright :
LOIC VENANCE / AFP
Taille du texte Aa Aa

Alejandro Gonzalez Iñarritu présidera en mai prochain le jury du 72e Festival de Cannes, un hommage au cinéma mexicain.

"C'est la première fois que le jury du Festival de Cannes sera présidé par un artiste mexicain", relèvent mercredi dans un communiqué Pierre Lescure, président de la manifestation cannoise, et Thierry Frémaux, Délégué général.

"Cannes est le lieu de tous les cinémas, et à travers la présence de l'auteur de Babel, c'est tout le cinéma mexicain que le Festival célébrera", ont-ils salué, précisant que c'était "très rare" que le cinéaste accepte de participer à un jury.

Alejandro Gonzalez Iñarritu, 55 ans, succèdera à Cate Blanchett, dont le jury avait décerné l'an dernier la Palme d'or à "Une affaire de famille" du Japonais Hirokazu Kore-Eda. Une transition d'autant plus fluide que l'actrice australienne était à l'affiche de "Babel", film choral d'Iñarritu qui avait reçu le Prix de la mise en scène à Cannes en 2006.

Le cinéaste s'est aussi vu décerner à Cannes le grand prix de la semaine de la critique en 2000, pour son premier long-métrage "Amours chiennes".

"Dès le début de ma carrière, le Festival de Cannes a été important pour moi. Je suis honoré et ravi d'y revenir cette année, et immensément fier de présider le jury. Le cinéma coule dans les veines de la planète et ce Festival en est le coeur", a réagi le cinéaste, cité dans un communiqué.

"Avec le jury, nous aurons le privilège d'être les premiers spectateurs des nouveaux films de nos collègues cinéastes venus du monde entier. C'est un véritable plaisir et une grande responsabilité, que nous assumerons avec passion et dévouement", poursuit-il.

Dans sa carrière, Alejandro Gonzalez Iñarritu a également été distingué à plusieurs reprises par l'académie des Oscars. Il avait notamment reçu l’Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur en 2015 pour "Birdmam". Le cinéaste mexicain avait obtenu un second Oscar du meilleur réalisateur, un an plus tard, pour "The Revenant".