DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rugby: le projet de Ligue des nations inquiète le syndicat des joueurs

Rugby: le projet de Ligue des nations inquiète le syndicat des joueurs
Taille du texte Aa Aa

Le projet de Ligue des nations, qui pourrait remplacer le système actuel des tournées, est porté par World Rugby "sans vraiment tenir compte" de l'avis des joueurs s'est inquiété jeudi le président de l'Association internationale des joueurs (International Rugby Players, IRP) Jonathan Sexton dans un communiqué.

"Il semble maintenant qu'un accord commercial concernant l'avenir du rugby est en cours de négociation à un rythme rapide, sans vraiment tenir compte des points importants soulevés auprès de World Rugby en novembre", a reproché l'ouvreur irlandais Sexton dans un communiqué publié par l'IRP, deux jours après la réunion de son conseil pour discuter de ce projet de Ligue des nations "accueilli avec prudence" par le syndicat.

Cette nouvelle compétition, que la Fédération internationale espère lancer dès 2020, rassemblerait 12 équipes nationales: celles qui participent au Tournoi des six nations et celles de l'actuel Rugby Championship (la compétition entre les quatre grandes nations de l'hémisphère sud), auxquelles s'ajouteraient le Japon et les Etats-Unis, selon le journal New Zealand Herald.

Toutes ces équipes devraient se rencontrer au moins une fois dans l'année et les quatre meilleures se retrouveraient ensuite en demi-finales avant une grande finale, sur le modèle de la Ligue des nations de football créée par l'UEFA.

"Suggérer que les joueurs puissent disputer cinq test matches de très haut niveau plusieurs semaines consécutives en novembre est déconnecté de la réalité et montre le peu de compréhension des sollicitations physiques que cela induit", charge Sexton, sacré il y a quelques mois meilleur joueur de l'année 2018.

L'IRP s'émeut également de l'absence de promotions et de relégations entre ces 12 nations et les autres du deuxième échelon mondial qui "empêche" les "nations émergentes", en particulier les îles du Pacifique, "d'accéder à des matches de haut niveau" et "limite leurs espoirs d'avancer et de progresser".

"Les sujets importants que sont le nombre de matches joués et le développement des nations émergentes sont au coeur du dialogue constructif sur le concept" de Ligue des Nations, s'est défendu World Rugby dans un communiqué diffusé jeudi.

"Une compétition internationale annuelle structurée générerait des revenus de diffusion à long terme considérablement plus importants qui seraient réinvestis dans le rugby mondial", assure la Fédération internationale en soulignant que cela "profiterait aux joueurs".

Un diffuseur, dont le nom n'a pas été dévoilé, a présenté une offre d'une valeur d'environ 6 à 8,5 millions d'euros par an et par fédération participante, toujours d'après les informations du New Zealand Herald.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.