Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Mobilisation quasi-stable pour l'acte XVI des "gilets jaunes"

Mobilisation quasi-stable pour l'acte XVI des "gilets jaunes"
Tous droits réservés
REUTERS/Christian Hartmann
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les "gilets jaunes" manifestaient de nouveau pour le seizième samedi d'affilée.

Ils étaient près de 40 000 dans toute la France, selon le ministère de l'intérieur. Une toute petite baisse comparé aux 46 000 manifestants de samedi dernier, mais une forte baisse comparé aux plus de 80 000 gilets jaunes qui avaient manifesté lors des actes IX et X en janvier, ce qui avait constitué un regain de mobilisation.

A Paris, 4 000 "gilets jaunes" ont défilé dans le calme. Un parcours de 12 km placé sous haute surveillance policière et dans les rangs, des manifestants encore très en colère, qui considèrent ne pas être "écoutés" par le président et qui comptent poursuivre la mobilisation et "ne rien lâcher".

Une statue de la Liberté en jaune

Eux aussi avaient enfilé leur gilet jaune fluo à Bordeaux, Toulouse, Strasbourg, Lille ou encore comme ici à Nantes, où des échauffourées ont éclaté au départ de la manifestation.

A Colmar, c'est même la statue de la Liberté qui a revêtu le fameux symbole de la contestation.

Façon de dire que le mouvement devrait rester visible, à l'approche de la fin du grand débat national.