DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La course de chiens de traîneaux qui fait polémique

La course de chiens de traîneaux qui fait polémique
Taille du texte Aa Aa

Ils étaient plusieurs centaines ce samedi à Anchorage, en Alaska, pour la cérémonie d'ouverture de l'Iditarod, cette légendaire course de chiens de traîneaux.

Un parcours de 1 600 km qui emmènera 14 équipes de Willow à Nome, dans le nord-ouest de l'Alaska.

Scandale

La course a fait scandale ces derniers années, à cause des cas de dopage des chiens de traîneaux.

L'organisation de défense des animaux PETA a recensé plus de 150 décès de chiens de traîneaux dans l'histoire de la course, dont un l'an passé et 5 en 2017.

"Les chiens ne sont pas des machines pour la neige", explique Tricia Lebkuecher, porte-parole de l'organisation. "Ils tombent malades pendant la course. Certains souffrent d'ulcère à l'estomac, de saignements à la patte et de crises cardiaques."

Une course lucrative

Le vainqueur de la dernière édition, le Norvégien Joar Ulsom, défend au contraire cette course et assure que les chiens sont bien traités. Sa victoire l'an dernier lui avait pourtant permis de remporter la somme de $50.000.

''Nous, les conducteurs de chiens de traîneaux, parlons vraiment de prendre soin de nos chiens. Ils sont nés pour faire cela. Donc ce serait une déception et quelque de cruel de ne pas les laisser accomplir ce qu'ils sont nés pour faire", a-t-il déclaré avant le départ de la course.

Les participants devaient franchir la ligne de départ ce dimanche. Le gagnant est attendu à Nome, dans le nord-ouest de l'Alaska, dans 9 jours environ.