DERNIERE MINUTE

Keith Flint, chanteur de The Prodigy, est mort

Keith Flint, chanteur de The Prodigy, est mort
Tous droits réservés
Keith Flint, cantante della band inglese The Prodigy
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le chanteur britannique Keith Flint, leader du groupe d'electro-rock The Prodigy, a été retrouvé mort ce lundi à son domicile par la police de l'Essex (sud-est de l'Angleterre). Il avait 49 ans.

"Ce décès n'est pas considéré comme suspect", ont précisé les forces de l'ordre.

La disparition de Keith Flint a été confirmée, plus tard, sur les comptes officiels du groupe. "C’est avec la plus grande tristesse que nous pouvons confirmer le décès de notre frère et meilleur ami, Keith Flint. Il nous manquera pour toujours. Un véritable pionnier, un innovateur et une légende" a réagi le groupe sur sa page Facebook et sur son compte Twitter.

L'un des fondateurs du groupe, le Dj Liam Howlett, a ajouté sur le compte Instagram officiel du groupe que "son frère" se serait suicidé. "La nouvelle est vraie. Je ne peux pas le croire, mais Keith, notre frère, a mis fin à ses jours ce week-end. Je suis sous le choc, en colère, perdu et le cœur brisé... Repose en paix mon frère" a-t-il partagé.

Le look de Keith Flint était l'une des "signatures" de The Prodigy. Changeant constamment de coupe de cheveux, avec une prédilection pour une tonsure hérissée de pics de couleurs, sans oublier ses innombrables tatouages et piercings, le chanteur avait fait de son corps un "objet" reconnaissable entre tous.

Avant de prendre le micro, Keith Flint avait rejoint The Prodigy en tant que danseur. Il avait ensuite posé sa voix sur de nombreux singles du groupe comme Firestarter ou Breathe.

The Prodigy s'était formé au début des années 90. Le groupe était toujours en activité. Il avait récemment sorti en novembre dernier"No Tourists", son septième album. Le groupe devait partir en tournée pour défendre sur scène ses nouveaux titres, ainsi que ses classiques. Des dates étaient prévues en Europe en avril et en mai aux Etats-Unis.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.