EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Migrants : Salvini fait démolir un camp de saisonniers en Calabre

Migrants : Salvini fait démolir un camp de saisonniers en Calabre
Tous droits réservés 
Par Olivier Peguy
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Italie : le ministre de l'Intérieur Salvini a fait détruire un camp de migrants en Calabre. Ces personnes étaient employées dans les exploitations agricoles de la région

PUBLICITÉ

En Italie, des bulldozers ont en grande partie détruit des baraquements de fortune, occupés par des migrants. Cette sorte de bidonville est située à San Fernandino, en Calabre, dans le sud de la péninsule.

900 personnes, soit la plupart des occupants du site, avaient été évacués des lieux avant l'arrivée des bulldozers.

Mais pour aller où ? C'est la question que posent les ONG d'aide aux migrants. Ces ONG déplorent qu'aucune solution alternative de logement n'ait réellement été envisagée par les autorités.

Salvini se félicite de l'opération

Des autorités qui, elles, saluent l'opération menée ce mercredi matin. « Comme promis, nous sommes passés des paroles aux actes », s'est ainsi félicité le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, sur les réseaux sociaux.

Ce camp de migrants hébergeait de nombreux travailleurs, employés comme saisonniers dans les exploitations agricoles de la région.

Le plus gros syndicat agricole italien s'est d'ailleurs invité dans le débat. Il y a un grand besoin de main d’œuvre, constate ce syndicat, car certaines récoltes vont bientôt commencer. Et d'appeler les autorités à ne pas empêcher l'arrivée de travailleurs étrangers.

Vers une prochaine re-formation du camp ?

De son côté, la préfecture de la région a indiqué qu'elle prendrait toutes les mesures nécessaires pour empêcher la reconstruction de ce bidonville.

Par le passé, les précédentes évacuations de ce camp n'ont jamais empêché qu'il se reforme un peu plus tard.

- avec AFP -

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Italie : L'immigration au cœur du débat des Européennes

Lampedusa débordée après avoir accueilli plus de 1000 migrants en une journée

Matteo Salvini survit à une motion de défiance sur ses liens avec Moscou