Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Bouteflika, attendu de pied ferme, de retour en Algérie

Bouteflika, attendu de pied ferme, de retour en Algérie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Abdelaziz Bouteflika est rentré en Algérie. Ou du moins, l'avion officiel censé transporter le président algérien fantôme a quitté ce dimanche l'aéroport de Genève, et s'est posé sur un aéroport militaire au sud d'Alger.

Abdelaziz Bouteflika aura été hospitalisé deux semaines pour - officiellement - des examens médicaux périodiques.

En Algérie, c'est une foule hostile et en colère qui l'attend de pied ferme. Des milliers d'étudiants ont fait entendre leur voix à Alger ce dimanche.

"Non au 5ème mandat, non au 5ème mandat ! lance cette jeune-femme. Pas d'hôpitaux, pas d'écoles, pas de système éducatif, il n'y a rien, ce n'est que du vent!"

_"Je suis là pour que Bouteflika s'en aille dégage, et pour que le pays aille bien,"_explique un jeune garçon.

Depuis trois semaines, des centaines de milliers d'Algériens réclament l'annulation de sa candidature à un cinquième mandat et la fin de ces vingt années de Bouteflika.

A Marseille et Paris, des rassemblements ont aussi eu lieu, comme sur les images ci-dessus place de la République à Paris.

"Macron complice, la France soutien d'un pouvoir assassin", pouvait-on lire sur certains panneaux.