EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Sept Français parmi les victimes du crash du Boeing 737 d'Ethiopian Airlines

Sept Français parmi les victimes du crash du Boeing 737 d'Ethiopian Airlines
Tous droits réservés REUTERS/Amr Abdallah Dalsh/File Photo
Tous droits réservés REUTERS/Amr Abdallah Dalsh/File Photo
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un Boeing 737 assurant la liaison Addis Abeba-Nairobi s'est écrasé. Il n'y a pas de survivants parmi les 149 passagers et 8 membres d'équipage.

PUBLICITÉ

Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'est écrasé ce dimanche matin, alors qu'il effectuait une liaison entre la capitale éthiopienne Addis Abeba et Nairobi au Kenya. L'accident a eu lieu six minutes seulement après le décollage.

La compagnie aérienne a confirmé qu'il n'y avait aucun survivant parmi les 157 personnes qui se trouvaient à bord de l'appareil.

Lors d'une conférence de presse, le PDG d'Ethiopian Airlines, M. GebreMariam, a annoncé que les passagers étaient originaires de plus de 30 pays.

"Nous pouvons désormais confirmer qu'il y avait au moins 35 nationalités. Je dis bien "au moins 35", car à l'heure actuelle, deux restent inconnues. Parmi les pays les plus touchés, comme vous pouvez vous en douter, il y a le Kenya, avec environ 32 passagers à bord", a déclaré pour sa part le ministre Kényan des Transports, James Macharia.

Font également partis des victimes : 18 Canadiens, 9 Éthiopiens, 8 Italiens, 8 Chinois, 8 Américains, 7 Français, 7 Britanniques, 6 Égyptiens, 5 Néerlandais, 4 Indiens, 2 Espagnols et 1 Belge.

Quatre passagers voyageaient avec un passeport onusien.

L'avion s'est écrasé près de Bishoftu, à une soixantaine de kilomètres d'Addis Abeba.

Pour l'heure, les causes de l'accident sont inconnues. Mais le site suédois "Flightradar24", qui offre des informations en temps réel sur les vols, avait noté une "vitesse ascensionnelle instable après le décollage".

Selon le PDG d'Ethiopian Airlines, le pilote de l'avion avait très vite fait part de "difficultés" et avait demandé à rentrer à l'aéroport d'Addis Abeba.

Le Boeing 737-800 Max était un appareil récent, livré en 2018 à Ethiopian Airlines.

En octobre dernier, un avion du même modèle, appartenant à la compagnie indonésienne Lion Air, s'était abîmé en mer près de Jakarta, faisant 189 morts.

Le dernier accident grave d'un avion de ligne d'Ethiopian Airlines est celui d'un Boeing 737-800 qui avait explosé après avoir décollé du Liban en 2010. Les 83 passagers et les sept membres de l'équipage avaient été tués.

avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : en Ethiopie, les femmes tigréennes célèbrent l'Ashenda

Aviation : des boulons manquaient sur le 737 d'Alaska Airlines

Des centaines de migrants éthiopiens tués par des gardes-frontières saoudiens, selon HRW