Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Crash en Ethiopie : les boîtes noires retrouvées

Crash en Ethiopie : les boîtes noires retrouvées
Tous droits réservés
REUTERS/Tiksa Negeri
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Au lendemain du crash d'un Boeing 737 MAX 8 en Ethiopie, les deux boîtes noires de l'appareil ont été retrouvées à 60 kilomètres au sud-est d'Addis Abeba, d'où l'avion avait décollé. Le vol ET 302 a disparu des radars six minutes après son décollage. Selon un témoin, l'arrière de "l'avion était déjà en feu lorsqu'il s'est écrasé". Pulvérisé dans l'impact, l'appareil a creusé un impressionnant cratère au sol. 157 personnes de 35 nationalités différentes ont péri dans la catastrophe. Tous, devaient se rendre à Nairobi au Kenya.

L'appareil avait été livré courant 2018 à la compagnie Ethiopian Airlines et avait fait l'objet d'une maintenance début février. Par mesures de précaution, la Chine et l'Indonésie ont décidé d'immobiliser leurs Boeing de ce type.

De nombreux employés de l'ONU et de personnes engagées pour le développement et l'environnement ont trouvé la mort dans l'accident alors que s'est ouverte ce lundi la conférence annuelle du Programme des Nations unies pour l'Environnement, dont le siège mondial est à Nairobi.

Une minute de silence a été observée à l'ouverture de la conférence tandis que l'Ethiopie a décrété un jour de deuil national.