Top 14: fin de saison pour le Clermontois Ezeala

Top 14: fin de saison pour le Clermontois Ezeala
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

Le jeune ailier espagnol de l'ASM Clermont-Auvergne Samuel Ezeala, blessé aux ischios-jambiers, a annoncé mercredi qu'il mettait un terme à sa saison.

"Saison difficile et terminée pour moi! Bonne chance aux copains pour la fin de saison", a écrit le joueur de 19 ans sur son compte Twitter.

Dans un communiqué, le club a précisé qu'il avait été touché au niveau du tendon proximal des muscles ischio-jambiers lors de la semaine de préparation de la rencontre de Clermont face à Grenoble, et que la décision de l'opérer avait été prise.

Cette blessure devrait priver le jeune ailier - 3 titularisations pour 6 apparitions cette saison - de compétition pour une période estimée à 4 mois, selon le club.

Pour son premier match de Top 14 en janvier 2018, le jeune Clermontois avait perdu connaissance après avoir heurté la tête la première le joueur du Racing 92 Virimi Vakatawa.

Les images de ce choc et des draps tendus par le personnel médical pour cacher les détails de l'intervention avaient largement impressionné. Ezeala avait ensuite vite retrouvé les terrains, ne présentant selon lui plus aucun signe de commotion cérébrale

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le football français dégénère, l'OL interdit les déplacement extérieurs à ses supporters

Violences dans les stades français : les acteurs du football et la justice veulent sévir

Wendie Renard : "Le sport féminin mérite le respect"