DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Brexit, vu par des Britanniques du Périgord

Vitrine d'un barbier britannique installé à Eymet (Dordogne)
Vitrine d'un barbier britannique installé à Eymet (Dordogne) -
Tous droits réservés
extrait d'un reportage AFP
Taille du texte Aa Aa

La Dordogne, département du sud-ouest de la France. Un territoire qui abrite une importante colonie de Britanniques, attirés - entre autres - par la gastronomie et le climat. Illustration à Eymet, commune de 2600 habitants. 10% de la population est d'origine étrangère, venue en grande partie du Royaume-Uni.

Dans ce village d'Eymet, le Brexit est évidemment un sujet de conversation. On se désole des vicissitudes des débats à Londres. Et on s'inquiète, forcément un peu, pour la suite.

Adrian Cattermole est le gérant du Café des Arts. Ce Britannique est installé là depuis 4 ans.

« La seule chose qui préoccupe vraiment les Britanniques ici à Eymet, c’est le taux de change, commente-t-il. S'il s'effondre à cause d'un Brexit dur, les pensions de retraite des Britanniques ici et l’argent qu’ils transfèrent depuis la Grande-Bretagne vont être clairement impactés. »

S'installer vite avant le Brexit

Maura McGuirk et James McConnell viennent d'arriver dans le Périgord, avec pour objectif d'ouvrir une maison d'hôte. Le couple reconnaît que la perspective du Brexit a accéléré leur installation.

« S'il n'y plus de liberté de mouvement après le Brexit, cela va prendre du temps de mettre en place les procédures pour autoriser les Britanniques à voyager vers et depuis l'Europe, estime Maura_. Cela va rajouter un risque pour nous. Donc plutôt que de risquer de ne pas pouvoir venir s'installer après fin mars, on a décidé de le faire avant_ ».

Un des points de l'accord de divorce entre Londres et Bruxelles concerne la situation des expatriés. D'où l'importance, pour ces Britanniques, que le Brexit se passe à l'amiable, afin d'éviter des tracasseries administratives.

Pour aller plus loin

« En Dordogne, les résidents anglais s'inquiètent pour leur pouvoir d'achat », article paru dans Le Figaro, le 18/10/2016.

« Brexit : les Anglais qui vivent en Dordogne sont-ils inquiets pour leur futur statut ?», article paru sur le site de France Bleu, le 07/10/2018

« Brexit : s’installer en Dordogne avant qu’il ne soit trop tard », article publié sur le site de Courrier international le 02/04/2018

- avec AFP -