Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le groupe Etat Islamique continue de reculer dans la région de Baghouz en Syrie

Le groupe Etat Islamique continue de reculer dans la région de Baghouz en Syrie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les forces anti-djihadistes annoncent avoir conquis ce dimanche de nouvelles positions du groupe Etat islamique dans la région de Baghouz en Syrie.

L'alliance de combattants arabes et kurdes, soutenue par la coalition internationale a lancé de nouvelles frappes, dans ce qui est la dernière poche occupée par les djihadistes.

Depuis septembre, cette offensive a permis d'acculer les combattants du groupe EI dans cet ultime périmètre qu'il occupe, près de la frontière irakienne.

Depuis janvier, 64 000 personnes sont sorties de cette enclave, parmi lesquels 5.000 djihadistes, qui ont été arrêtés, et 25 000 membres de familles de djihadistes.

Discussions à Damas

Pendant ce temps, sur le plan diplomatique, l'envoyé spécial des Nations-Unies pour la Syrie Geir Pedersen tenait ce dimanche à Damas des discussions avec des membres du gouvernement syrien, pour avancer sur la transition politique à venir

"Nous allons nous concentrer sur l'application de la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui est mon mandat, et qui conduirait à un processus politique géré par les Syriens et facilité par les Nations Unies", a-t-il déclaré.

La route vers la reconquête totale de la Syrie s'est avérée semée d'obstacles. Mines et tunnels souterrains ont ralenti la progression des forces anti-djihadistes

La défaite du groupe Etat islamique à Baghouz constituerait la fin de son "califat" autoproclamé en Syrie, même si le groupe a déjà entamé sa mue en organisation clandestine.