Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La Nouvelle-Zélande durcit sa législation sur les armes à feu

La Nouvelle-Zélande durcit sa législation sur les armes à feu
Tous droits réservés
REUTERS/Jorge Silva/Files
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Vers un durcissement de la législation sur les armes à feu en Nouvelle-Zélande. Le pays, encore sous le choc après l’attentat de vendredi dernier, veut interdire les armes semi-automatiques et les fusils d'assaut. Les chargeurs à grande capacité et autres dispositifs qui permettent des tirs plus rapides seront également hors-la-loi.

"Nous interdirons aussi tous les fusils d'assaut. Nous interdirons tous les chargeurs à grande capacité et toutes les pièces permettant la conversion d’une arme semi-automatique ou tout autre type d'arme à feu en une arme semi-automatique de type militaire. Nous interdirons tout ce qui peut permettre à une arme à feu de générer des tirs semi-automatiques, automatiques ou presque similaire. Bref, toutes les armes semi-automatiques utilisées lors de l'attaque terroriste de vendredi seront interdites dans ce pays", a dit la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern.

Cette réforme de la législation doit être présentée au Parlement début avril, a précisé la Première ministre néo-zélandaise.

L’attaque dans deux mosquées de Christchurch a fait 50 morts. Les premières funérailles ont eu lieu ce mercredi et se poursuivent ce jeudi. La police a annoncé que la totalité des victimes étaient désormais identifiées. Les corps d’une trentaine d’entre elles ont été remis à leur famille.