DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondiaux de patinage: la Sud-Coréenne Lim accuse une autre patineuse de l'avoir blessée volontairement

Mondiaux de patinage: la Sud-Coréenne Lim accuse une autre patineuse de l'avoir blessée volontairement
Taille du texte Aa Aa

La patineuse sud-coréenne Lim Eun-soo accuse l'Américaine Mariah Bell de l'avoir blessée intentionnellement lors d'un entraînement aux Championnats du monde de patinage artistique qui se déroulent cette semaine à Saitama (Japon), a indiqué la Fédération sud-coréenne (KSU) à l'AFP jeudi.

La KSU a affirmé avoir déposé une réclamation formelle dans laquelle l'agence qui représente Lim prétend que Bell a donné un coup de pied à la patineuse sud-coréenne, lui occasionnant une coupure à une jambe, lors d'un entraînement précédant le programme court dames qui s'est tenu mercredi soir.

"A ce stade, nous ne pouvons pas conclure que Bell a causé cette blessure intentionnellement", a déclaré un responsable de la KSU, qui a précisé que l'incident avait également été signalé à l'organisation par les parents de la patineuse.

"C'est difficile à dire simplement en visionnant les images vidéo de l'incident", a ajouté cette source.

La KSU refuse cependant de s'avancer sur les éventuelles suites que la Fédération internationale de patinage (ISU) pourrait être susceptible de donner à l'affaire, admettant qu'il était "difficile de prouver" l'intentionnalité de Bell.

Interrogée par l'AFP, l'ISU a indiqué autour de 16 heures locales (08h00 françaises, 07h00 GMT) qu'elle n'avait "pas reçu de plainte" à ce sujet.

Lim (16 ans) et Bell (22 ans) s'entraînent toutes les deux sous la houlette de Rafael Arutunian à Lakewood, en Californie. Elles se sont classées respectivement cinquième (71,26) et sixième (72,91) du programme court aux Mondiaux-2019.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.