Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Italie : Xi Jinping défend ses routes de la soie

Italie : Xi Jinping défend ses routes de la soie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Xi Jinping est arrivé ce vendredi en Italie, première étape de sa tournée européenne.

Le président chinois est venu défendre les nouvelles "Routes de la Soie", un projet lancé il y a six ans aussi gigantesque que controversé par les pays de l'Union, et auquel Rome compte se rallier.

Il prévoit un axe pour relier la Chine à l'Europe, en passant par l'Asie centrale et des routes maritimes. Au final, il s'agit d'un vaste programme d'investissement qui s'étend jusqu'à l'Afrique.

"L'ancienne Route de la soie était un outil de connaissance entre les peuples et de partage des découvertes réciproque", assure le Président italien Sergio Matarella. "La nouvelle route doit aussi être une voie à double sens et le long de celle-ci, les biens, les idées, les talents, les connaissances, les solutions de long terme, les problèmes communs et les projets d'avenir doivent transiter".

"Nous voulons renforcer les synergies entre nos stratégies de développement respectives", avance le Président chinois Xi Jingping, "afin d'améliorer la coopération dans le domaine des infrastructures, des ports, de la logistique et du transport maritime afin de construire une série de projets concrets le long de la Route de la Soie".

Le président français Emmanuel Macron doit recevoir son homologue chinois mardi, aux côtés du président de la commission européenne Jean-Claude Juncker et de la chancelière allemande Angela Merkel, pour introduire de la réciprocité dans les relations entre la Chine et l'Europe.