DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mourinho à l'AFP: "Trouver un club qui me motive pour la saison prochaine"

Mourinho à l'AFP: "Trouver un club qui me motive pour la saison prochaine"
Taille du texte Aa Aa

L'entraîneur star José Mourinho, évincé de Manchester United en décembre, a expliqué vendredi à l'AFP qu'il prévoyait de rebondir dès "la saison prochaine", si possible en Ligue des champions pour égaler les trois trophées de Zinédine Zidane.

"Ce que je veux, c'est de trouver un club qui me motive pour débuter la saison prochaine", a déclaré le Portugais de 56 ans, lors d'un événement organisé par son sponsor Hublot pour le grand salon horloger Baselworld, à Bâle en Suisse.

Q: Les grandes échéances européennes s'approchent. Vous verra-t-on dans la course pour la Ligue des champions la saison prochaine?

R: "Je veux en être! Mais parfois, si vous n'êtes pas dans la course principale, il faut savoir en gagner d'autres. Quand je suis arrivé à Manchester United (en 2016), je n'en faisais pas partie et il avait fallu gagner la Ligue Europa (ce qu'il a fait en 2017)."

Q: Après Porto en 2004 et l'Inter en 2010, aimeriez-vous gagner une 3e C1 et égaler Zinédine Zidane, vainqueur des trois dernières éditions avec le Real Madrid?

R: "Si je peux en gagner une troisième, super. Mais si je gagne une troisième Ligue Europa (après 2003 et 2017), ce n'est pas mal non plus. Maintenant, j'ai deux C1 et deux C3. Si je gagne un cinquième trophée européen, bien sûr que je préférerais que ce soit la Ligue des champions. Mais si je signe dans un club en difficulté, comme Manchester United quand je suis arrivé, il faut d'abord le faire monter à l'étage supérieur, et essayer de faire de son mieux. Bien sûr que je veux évoluer au meilleur niveau, et c'est la Ligue des champions."

Q: Depuis votre éviction de Manchester United en décembre, le terrain vous manque-t-il?

R: "Oui, mais j'ai pris la décision de ne pas retravailler cette saison. Je n'aime pas reprendre un club en janvier, février ou mars... Ce que je veux, c'est de trouver un club qui me motive pour débuter la saison prochaine."

Q: Vous avez déjà dit que votre prochain club doit avoir une "empathie structurelle" et de hautes ambitions. Voulez-vous aussi la liberté de recruter les joueurs que vous voulez durant le mercato?

R: "Je ne pense pas que la liberté de recruter des joueurs soit bonne! Pas du tout. La meilleure situation, c'est de réfléchir avec des personnes avec plusieurs opinions. C'est très important. Ce que je voulais dire par +empathie+ ce n'est pas la liberté de recruter, mais le fait que toutes les différentes structures du club travaillent ensemble avec un but commun. C'est fondamental."

Q: Vous avez assisté à un match de Ligue 1 à Lille en février. Seriez-vous prêt à vous engager pour un club français?

R: "C'est difficile à dire. Si je dis non, je ne serais pas honnête envers vous. Si je dis oui, vous allez commencer à spéculer sur les clubs qui pourraient m'intéresser, qui vont avoir un poste libre... Je peux retourner dans l'un des pays que je connais déjà (Portugal, Angleterre, Espagne, Italie) ou essayer quelque chose de très important, qui est de travailler dans un cinquième pays et de tout gagner comme je l'ai fait ailleurs. Voyons voir ce qu'il va se passer."

Q: Leo Messi, avec Barcelone, et Cristiano Ronaldo, avec la Juventus, ont impressionné durant les 8es de finale de Ligue des champions. Lequel des deux voyez-vous gagner le trophée en juin?

R: "Vous parlez de Cristiano et de Messi, moi je parle de la Juventus et de Barcelone. Je sais que le monde actuel est plus concentré sur les individus. Je serai toujours un manager de foot, qui reste un sport collectif. Barcelone et la Juventus sont deux gros prétendants, mais il y a aussi un peloton de clubs anglais, l'Ajax et Porto. Barcelone et la Juventus ont de l'expérience, du talent, et chacun un joueur spécial. Normalement, là où les joueurs spéciaux sont, les équipes peuvent devenir les meilleures."

Q: Etes-vous surpris de voir quatre clubs anglais en quarts?

R: "Non, car les clubs anglais sont puissants, avec un championnat très compétitif. Parfois, ça va contre eux, car le calendrier est plein de situations difficiles. Mais les équipes sont bonnes et fortes, et quand vous voyez le niveau d'investissement de Manchester City, avec leurs joueurs et leur entraîneur..."

Propos recueillis par Alexis HONTANG

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.