DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Boxe: Pacquiao demande aux réseaux sociaux de lui trouver un adversaire

Boxe: Pacquiao demande aux réseaux sociaux de lui trouver un adversaire
Taille du texte Aa Aa

"Qui dois-je affronter maintenant ?": c'est sur les réseaux sociaux que le boxeur philippin Manny Pacquiao a demandé à ses fans de lui trouver un nouvel adversaire, manifestement bien décidé à continuer d'écumer les rings à plus de 40 ans.

Et les réponses n'ont pas tardé à affluer: sur Twitter, plus de 27.000 posts ont été enregistrés cinq heures après que la question a été posée.

Parmi les adversaires les plus cités revient bien sûr l'Américain Floyd Mayweather, vainqueur aux points en 2015 du très décevant "combat du siècle" contre le Philippin.

"Floyd Mayweather. Botte-lui les fesses", écrit ainsi Natalie GorgeousOne Thorne.

"Floyd bien-sûr et ensuite tu te retires", propose Carlos De Luna Lagunsad.

La victoire de Pacquiao (61 victoires dont 39 par KO pour 7 défaites et 2 nuls en 24 ans de carrière) contre Adrien Broner en janvier pourrait permettre une revanche contre Mayweather. Mais ce dernier ne semble pas décidé à sortir de sa retraite. A 41 ans, seuls des combats à la dotation inversement proportionnelle au risque pris ont convaincu Mayweather de remettre les gants.

Il a ainsi passé deux minutes sur le ring le 31 décembre pour asséner trois coups au kickboxeur japonais Tenshin Nasukawa, l'envoyer au tapis et empocher, selon les medias japonais, 88 millions de dollars. En 2017, l'Américain avait également décroché un pactole en battant la star du MMA Connor McGregor. Chacun de ces combats obligeait son adversaire à se plier aux règles de la boxe anglaise dans laquelle Mayweather est invaincu.

Pacquiao, suivi par 2,51 millions de fans sur Twitter et 11,76 millions sur Facebook, s'est également vu proposer Errol Spence qui a conservé le 17 mars sa ceinture IBF des welters.

"Montre à ce jeune que tu une légende vivante", lance Meg Osh Tin Oniuqa.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.