EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Affaire Barbarin : le pape invoque la présomption d'innocence

Affaire Barbarin : le pape invoque la présomption d'innocence
Tous droits réservés 
Par Anne-Lise Fantino
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le souverain pontife a justifié pour la première fois le refus de la démission du primat des Gaules.

PUBLICITÉ

Le pape François invoque la présomption d'innocence pour justifier le refus de la démission du cardinal Barbarin, dans l'avion qui le ramenait du Maroc.

Il y a près de 15 jours, le primat des Gaules, avait proposé au souverain pontife de le révoquer de ses fonctions, après avoir été condamné à six mois de prison avec sursis par la justice française pour non-dénonciation d'abus sexuels d'un prêtre de son diocèse. Une décision dont il a fait appel.

"Je ne peux pas moralement accepter sa démission", a justifié le pape François, "car juridiquement, dans la jurisprudence mondiale classique, il y a la présomption d'innocence tant que l'affaire est en cours. Il a fait un recours, quand la cour d'appel prononcera une sentence, on verra ce qui se passera".

Le Vatican avait suscité l'indignation des victimes de pédophilie dans le diocèse de Lyon, après l'annonce de ce refus.

Le cardinal Philippe Barbarin reste pour l'instant archevêque de Lyon, mais s'est mis "en retrait" pour confier la gestion du diocèse au vicaire général.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Procès Barbarin : le cardinal admet des erreurs mais conteste sa culpabilité

L’Eglise lyonnaise lance un site pour dénoncer les abus sexuels

Scandale dans l'armée belge après des révélations de bizutages