DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La styliste angolaise Nadir Tati célèbre la femme africaine

La styliste angolaise Nadir Tati célèbre la femme africaine
Taille du texte Aa Aa

À l'image de leur pays jeune, coloré et plein de vie, les femmes angolaises aiment les couleurs, la mode et Nadir Tati. Nous consacrons une édition d'Explore Angola à cette styliste dont les créations qui reflètent l'Afrique sont visibles lors de défilés à Lisbonne, Berlin ou New York.

Elle est citoyenne du monde autant que de son pays l'Angola. On peut voir ses créations lors de défilés à New York, Lisbonne ou Berlin. Tout le monde connaît Nadir Tati en Angola : son style vient d'Afrique et s'adresse à l'Afrique, mais pas seulement. Les femmes qui portent ses robes sont les ambassadrices de leur continent.

Ex-mannequin, Nadir Tatia vécu un peu partout dans le monde. Elle a remporté une série de prix dans son pays pour ses créations et son succès commercial et s'est fait également un nom en signant la robe portée par l'actrice congolaise Rachel Mwanza lors de la cérémonie des Oscars en 2013 pour le film "Rebelle" nommé dans la catégorie Meilleur film étranger.

Elle nous reçoit chez elle dans la capitale Luanda. "Je regarde les Africains avec une perspective différente et je vois bien qu'ils veulent être à leur place sur un territoire," indique-t-elle. "Mais l'essence du continent africain et l'histoire qu'il y a derrière nous tous, je cherche la meilleure manière de les montrer," précise la créatrice.

Message d'amour pour l'Afrique

L'un de ses thèmes fétiches ? L'identité qui pour elle, se définit par l'origine et la fierté à l'égard de ses racines. Sa mode porte son message d'amour pour l'Afrique. "Notre histoire passe d'une génération à l'autre, d'une création à l'autre et c'est exactement cela le rôle joué par la mode," affirme Nadir Tati.

Couleurs et motifs ont une signification profonde. Pour les Africains, ils racontent une histoire. À Luanda, Nadir Tati trouve des tissus provenant de toute l'Afrique. "Quand on parle du continent africain, il est question de sang versé et de tristesse," fait remarquer la styliste.

"Vous avez le rouge qui symbolise le sang, le noir qui évidemment, symbolise l'obscurité et le jaune, la joie : ce sont en réalité, les couleurs emblématiques de l'Angola," décrit-elle en nous montrant un tissu à motifs. "Le langage de ma mode, c'est le tissu ; ma signature, c'est mon continent - l'Afrique -," souligne-t-elle.

Photo : Rasmus Elsner

Identité et confiance en soi

Selon Nadir Tati, le vêtement est le reflet de l'identité et de la confiance en soi : un leitmotiv qui trouve un écho auprès des femmes africaines. "Il s'agit de les inciter à avoir foi en la beauté, en la richesse et en leur propre beauté," insiste-t-elle. "Elles doivent pouvoir délivrer le message qu'elles veulent transmettre au monde comme quand on arrive quelque part et qu'on dit : "Bonjour, je suis là" et pour moi, il faut que la plupart de ces jeunes femmes et une grande partie du continent croient en cette opportunité," assure-t-elle.

Nadir Tati évoque un mannequin portant l'une de ses robes qui se tient à ses côtés. "C'est impressionnant : elle s'impose et semble dire : 'Hey, je suis là'," fait-elle remarquer. "On voit," poursuit-elle, "comment les vêtements peuvent donner corps à cette attitude qui consiste à dire : 'Je suis là ; je suis fière ; ça, c'est mon style et c'est le style que je veux montrer aux autres.'"

"J'en suis là grâce à mes rêves"

Le succès que Nadir Tati doit à sa passion et son implication dans le travail a fait d'elle un modèle pour les femmes angolaises. "J'ai beaucoup de rêves en tête," confie-t-elle. "Je fais un rêve et après, j'essaie de le réaliser et j'en suis arrivée là dans l'univers de la mode grâce à mes rêves parce que je rêve et que je ne m'impose aucune limite," conclut la créatrice.