DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rugby: le Toulousain Tekori cité à comparaître, avant la demi-finale européenne

Taille du texte Aa Aa

Le deuxième ligne du Stade Toulousain Iosefa Tekori, qui a reçu un carton jaune pour brutalité dimanche contre Clermont, est convoqué jeudi devant la commission de discipline, trois jours avant la demi-finale de Coupe d'Europe contre le Leinster, a annoncé mercredi la Ligue nationale de rugby (LNR).

"M. Iosefa Tekori (Stade Toulousain Rugby), initialement convoqué le mercredi 24 avril, sera entendu par la Commission de discipline et des règlements demain, jeudi 18 avril, pour faire suite à sa demande", précise dans un communiqué la LNR.

Le joueur risquait en effet de manquer la demi-finale européenne de dimanche à Dublin contre la province irlandaise car le règlement de World rugby (l'organe suprême du jeu) prévoit que les "joueurs exclus ou cités par un commissaire à la discipline doivent être suspendus provisoirement dans l'attente de l'examen de leur dossier".

Dimanche, le deuxième ligne samoan avait violemment percuté avec l'épaule la tête du talonneur de Clermont Yohan Beheregaray, sorti sur civière, lors de la victoire de Toulouse (47-44) en clôture de la 22e journée du Top 14. Le joueur de l'ASM sera indisponible "au minimum quatre semaines", a annoncé son club.

Ce geste lui a valu un carton jaune et a également été sanctionné d'un essai de pénalité en faveur de Clermont, puisque le talonneur était en position de marquer.

Le barème disciplinaire de la Fédération française de rugby prévoit de deux à dix semaines de suspension pour un joueur reconnu coupable de "frapper avec l'épaule", selon le degré de gravité retenu.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.