"Sauver Notre-Dame", un reportage pour revivre le grand incendie

"Sauver Notre-Dame", un reportage pour revivre le grand incendie
Taille du texte Aa Aa

Pour notre grand reportage spécial "Sauver Notre-Dame", nous avons suivi les événements tels qu'ils se sont déroulés à Paris. En mêlant des témoignages sur place, du reportage de terrain et des regards d'experts. Euronews retrace 800 ans d'histoire réduite en partie en cendres en quelques heures.

Alors que les autorités françaises se sont battus contre la montre pour sauver les reliques de Notre-Dame et la structure de l'édifice, les dirigeants du monde entier ont exprimé leur solidarité. Le premier à réagir lundi soir a bien sûr été le président français Emmanuel Macron.

La correspondante d'Euronews Annelise Borges a recueilli les réactions des Parisiens devant la cathédrale. Lors d'un direct avec la présentatrice Isabelle Kumar, elle a décrit les rues autour de l'Ile de la Cité comme "absolument bondées".

Le feu qui fait rage, l'épaisse fumée qui couvre maintenant une grand part du ciel de Paris. Il y a des hélicoptère volant près de l'édifice. Dans tout le quartier sont massés des milliers d'habitants et de touristes. Beaucoup de gens pleurent, exprimant leur douleur de voir le monument si emblématique de la ville.

Les témoins occulaires et les vidéos ont été des éléments clés dans notre couverture de l'événement.

Notre équipe du Cube, qui garde l'oeil sur les réseaux sociaux, ont traqué tout ce qui se voyait et se disait dans les heures qui ont suivi. Alex Morgan a surveillé les tweets avant, pendant et après l'incendie. "Ce qui est particulièrement déchirant dans ce tweet du compte officiel de Notre-Dame, c'est qu'il est écrit : 'Le soleil se lève sur les travaux', expose Alex Morgan. C'est bien le toit qui était en restauration, ainsi que la flèche. Ce tweet montre ce que l'on voyait de là où la feu a pris. Ces travaux étaient présentés comme inaugurant un nouveau grand chapitre de l'histoire de la cathédrale, un chapitre vital."

Euronews a contacté Benjamin Mouton, architecte des monuments historiques et architecte en chef de Notre-Dame depuis 13 ans. Il nous a confié ses pensées sur ce qui est probablement la cause de l'incendie. "Le feu semble avoir pris au niveau de la flèche. Le problème est le poids de cette flèche et la voûte en-dessous n'est pas si forte."