Des manifestants dénoncent les conditions des sans-abri devant Notre-Dame

Des manifestants dénoncent les conditions des sans-abri devant Notre-Dame
Taille du texte Aa Aa

Plusieurs dizaines de manifestants se sont rassemblés aux abords de Notre-Dame ce lundi pour mettre en contraste le sort des sans-abri et les dons versés pour reconstruire la cathédrale après l'incendie de la semaine dernière. Ils reprochent aux donateurs de la cathédrale de ne pas penser aux habitants de Paris qui n'ont nulle part où vivre.

Des militants du DAL (Droit Au Logement) ont occupé ce lundi le square René-Viviani, à Paris, pour demander « l’hébergement et le logement pour tous ». Un square situé à deux pas de Notre-Dame de Paris, objet de nombreux dons après l’incendie de la semaine dernière.

"Nous sommes ici à côté de Notre Dame pour dire à Notre Dame, bienvenue au pays des sans-abri", a déclaré Jean-Baptiste Eyraut, l'organisateur de la manifestation. Il a critiqué ce qu'il a appelé "les milliardaires qui veulent être beaux en donnant de l'argent pour reconstruire Notre Dame, mais qui profitent aussi des réductions d'impôts et des importants cadeaux fiscaux de l'Etat".

Durant le rassemblement, les manifestants ont scandé à plusieurs reprises "Notre Dame a besoin d'un toit, nous aussi nous avons besoin d'un toit" reprochant aux donateurs de la cathédrale de ne pas penser aux habitants de Paris qui "n'ont nulle part où vivre".

L’incendie de Notre-Dame a provoqué un élan de solidarité sans précédent. Les promesses de dons s'élèvent aujourd'hui à plus de 850 millions d'euros pour rebâtir le monument et devraient atteindre le milliard d'euros. Parmi les grands donateurs français, les trois familles les plus riches de France, Pinault, Bettencourt et Arnault ont promis de donner à elle seules, un demi milliard d'euros.

La manifestation s'est déroulée pacifiquement.