Le sultanat de Brunei demande à l'UE de respecter sa décision de renforcer la charia

Le sultanat de Brunei demande à l'UE de respecter sa décision de renforcer la charia
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le sultanat de Brunei demande à l'UE de respecter sa décision de renforcer la charia. L'Etat réserve la peine de mort aux homosexuels et aux coupables d'adultères, ce qui provoque une vague de protestation dans le monde.

PUBLICITÉ

L'Etat de Brunei défend le durcissement de la charia, et ses nouvelles lois contre les homosexuels. A l'Union européenne qui l'a condamné, le sultanat de Brunei réclame "du respect, de la tolérance et de la compréhension" pour une loi qui permet de préserver dit-il "ses valeurs traditionnelles et la lignée familiale".

A Brunei dorénavant, les homosexuels n'auront plus le sort presque enviable de cet homme fouetté en place publique. C'est la peine de mort qui les attend. Idem pour l'adultère. Les voleurs auront les mains coupées. Ces lois ont provoqué une vague de protestation internationale, et un appel au boycott devant les hôtels de luxe qui sont la propriété de Brunei, comme The Dorchester à Londres.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le sultan de Brunei prend de haut l'Occident, il met la charia en vigueur

L'appel au boycott de George Clooney contre les hôtels liés au sultan de Brunei

Une progression de l’extrême droite dans l’UE inquiète la communauté LGBTQIA+