DERNIERE MINUTE

Sri Lanka : condamnation unanime à l'étranger après les attentats

Sri Lanka : condamnation unanime à l'étranger après les attentats
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Au lendemain des attentats sanglants au Sri Lanka, les condamnations sont unanimes à travers le monde. Scott Morrisson, le Premier ministre australien parle d'une attaque atroce envers des chrétiens et des innocents.

"Les terribles événements qui se sont produits dans votre patrie, le Sri Lanka, ont porté atteinte à cette beauté, à l'innocence de la vie humaine, et c'est un jour incroyablement triste... Notre personnel au Sri Lanka a continué à travailler pour identifier tous les Australiens qui auraient pu être touchés par ces terribles événements", a déclaré Scott Morrison, le Premier ministre australien.

Egalement affecté le Premier ministre japonais, Shinzo Abe se dit prêt à aider les autorités sri lankaises. "Je ressens à la fois une profonde tristesse et une colère extrême face à ce que je qualifie d'absolument inadmissible. Le Japon est déterminé à collaborer avec le Sri Lanka et la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme".

Trois Danois morts dans les attentats

Le Danemark a été directement meurtri par les attentats. Une équipe d 'urgence a été dépêchée à colombo la capitale. "Le ministre des Affaires étrangères a confirmé que 3 Danois ont été tués dans ces explosions. Leurs proches ont été prévenus. Ma sympathie la plus sincère va aux familles de victimes danoises. Je n'ai simplement pas de mot pour l'épreuve qu'il doivent traverser, mon coeur pleure pour eux", a déclaré Lars Løkke Rasmussen, le Premier ministre danois.

A Paris dimanche soir, une veillé a réuni des dizaines de sri lankais en hommage aux victimes des attentats. La tour Eiffel s'est quant à elle éteinte une heure plus tôt que d'habitude en signe de solidarité.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.