Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Rallye d'Argentine: Neuville profite des déboires de Tänak et Ogier

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Belge Thierry Neuville (Hyundai) est confortablement en tête du rallye d’Argentine après avoir tiré profit samedi des déboires de l’Estonien Ott Tänak (Toyota), qui s’est arrêté en pleine spéciale, et de Sébastien Ogier (Citroën), retardé par des problèmes mécaniques.

A trois spéciales de la fin du rallye, Neuville compte 45 secondes d’avance sur son coéquipier norvégien Andreas Mikkelsen (Hyundai), 2e, et une minute et trois secondes sur le Britannique Kris Meeke (Toyota).

“On peut utliser le mot confortable pour qualifier notre écart, a dit Neuville. Mais il faut rester concentrés et garder notre rythme. Rester calme, au centre de la route, et rester fort jusqu‘à la fin du rallye”.

Andreas Mikkelsen était tout sourire, heureux de sa 2e place. “J’ai maintenant une bonne avance sur Ogier et Meeke, j’espère que ce sera suffisant dimanche. Je vais rester concentré”, a déclaré le Norvégien.

Alors qu’il était à la lutte avec Neuville pour la première place, l’Estonien a dû s’arrêter dans la 15e spéciale, la dernière de la journée de samedi, en raison d’un problème mécanique qui n’a pas été précisé. Vendredi, il avait connu un problème de transmission.

De son côté, le sextuple champion du monde a perdu samedi tout espoir de succès dans le seul rallye qui manque à son palmarès. Direction assistée endommagée dans la 11e spéciale après avoir heurté un muret, Ogier a perdu une minute samedi matin.

Après avoir réparé, il s’est bien repris dans l’après-midi, en signant le temps scratch des ES13 et ES14, mais l‘écart avec Neuville (une minute et six secondes) est trop important pour viser la victoire dimanche. Mais il peut encore espérer monter sur le podium.

“Après tout le temps perdu, je n’avais plus grand chose à perdre, alors j’ai roulé à fond. Il y a aura une bagarre dimanche pour la 3e place. Je veux bien terminer le rallye et marquer le plus de points possible”, a commenté le champion du monde.

Ogier estime que certains pilotes n’ont pas respecté le road book dans la spéciale où il a heurté le muret et espérait gagner des places sur tapis vert.

- Ogier à trois secondes du podium –

Un temps leader vendredi matin et vainqueur du rallye en 2015, Meeke aura fort à faire dimanche pour repousser les assauts d’Ogier, derrière lui à moins de trois secondes. L’enjeu sera la troisième place sur le podium et 15 points au championnat du monde.

Derrière Ogier, l’Espagnol Dani Sordo (Hyundai i20) est 5e à six secondes du Français et le vétéran finlandais Jari-Matti Latvala 6e, à 16 secondes de Sordo.

Après les quatre premiers rallyes de la saison, Thierry Neuville est en tête du championnat du monde WRC avec 82 points, devant Sébastien Ogier (80) et Ott Tänak (77).

Le dénouement du rallye d’Argentine aura lieu dimanche dans la Sierra de Cordoba où les pilotes disputeront les trois dernières spéciales de l‘épreuve (ES16 à ES18).

L’arrivée sera jugée à 2.000 mètres d’altitude, à l’issue de la Power Stage: El Condor, spéciale emblématique de l‘épreuve argentine, qui sera donc gratifiée de cinq points de bonus.

Tänak, désormais 9e à 14 minutes, espère pouvoir repartir dimanche et tenter de remporter ces cinq points, pour limiter les dégâts au classement du championnat du monde. Tenant du titre en Argentine, il a remporté cinq des 15 spéciales courues cette semaine.

Sauf retournement de situation, Neuville devrait s’adjuger dimanche une deuxième victoire en Argentine, après celle de 2017.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.