Top 14: Bordeaux, extérieur nuit

Top 14: Bordeaux, extérieur nuit
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

La terrible série continue: Bordeaux-Bègles a de nouveau lourdement chuté à l'extérieur, dimanche sur le terrain de Toulon (45-17), et voit s'éloigner, à l'issue de la 23e journée du Top 14, une première qualification pour la phase finale.

Quatre déplacements, et quatre fois quarante points encaissés ou presque (35 à Montpellier) pour l'UBB, qui affiche hors de Gironde des carences a priori rédhibitoires pour un candidat au Top 6. Elle s'en retrouve d'ailleurs éjectée (8e, 57 pts) et reléguée à cinq longueurs.

Et ceci alors qu'elle se rendra, lors des trois dernières journées, à Lyon et La Rochelle, deux membres du Top 6, deux déplacements entrecoupés de la réception du leader toulousain...

Dimanche, elle a encaissé sept essais face au RCT qui n'a plus rien à jouer et a confirmé ses progrès dans le jeu.

Pourtant, les Bordelais ont entamé le match tambour battant, inscrivant un essai dès la 2e minute à la suite d'un ballon de récupération exploité par l'ancien Toulonnais Semi Radradra.

Mais ils ont ensuite subi la foudre varoise: Toulon a fait cavalier seul en produisant un rugby de déplacement, de passes et de mouvements.

Grâce à des essais de l'ailier néo-zélandais Filipo Nakosi (11), du centre Mathieu Bastareaud (15) et du troisième ligne Julien Ory (19), élu homme du match pour sa première titularisation en Top 14, les Rouges et Noir ont atteint la mi-temps avec dix points d'avance (17-10).

Au retour des vestiaires, les hommes de Patrice Collazo n'ont pas desserré l'étau et ont déroulé avec des essais de l'ailier néo-zélandais Julian Savea (49) en bout de ligne, du pilier Florian Fresia (57) en force à la sortie d'un ruck, et du talonneur Guilhem Guirado (76) derrière un maul dominant.

De retour d'une longue blessure à une omoplate, l'international français Charles Ollivon s'est lui offert un essai sur la sirène pour clôturer le spectacle (45-17).

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Grand Chelem de Judo de Tachkent : pluie de waza-aris sur les tatamis

Grand Chelem de Judo : Manuel Lombardo et Clarisse Agbégnénou brillent à Tachkent

Grand Chelem de Judo de Tachkent : l'Ouzbékistan décroche l'or dès le premier jour !