Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L'empereur du Japon Akihito a abdiqué

L'empereur du Japon Akihito a abdiqué
Tous droits réservés
Japan Pool/Pool via REUTERS
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'empereur du Japon Akihito a abdiqué ce mardi, et mis fin à trente ans de règne lors d'une dernière cérémonie, empreinte de solennité. Une première en l'espace de deux siècles pour le trône du Chrysanthème.

Son fils aîné Naruhito a officiellement succédé à celui qui représentait jusque-là le "symbole de l'Etat et de l'unité du peuple", et qui est aujourd'hui âgé de 85 ans.

Le Parlement japonais a dû voter une loi d'exception il y a deux ans pour rendre possible cette abdication.

"Au regard de la façon dont l'empereur a montré comment il a toujours été avec le peuple japonais, en toute situation, nous vous renouvelons notre plus profond respect et notre gratitude", a déclaré le Premier ministre japonais Shinzo Abe. "Nous souhaitons faire tout notre possible pour bâtir un avenir radieux pour le Japon, rempli de paix et d'espoir.

Les derniers rituels protocolaires se sont déroulés ce matin. Akihito a annoncé son renoncement à ses ancêtres et aux dieux dans plusieurs sanctuaires. L'ensemble du cérémonial d'abdication, qui s'est étendu sur plusieurs mois, a débuté en mars.

Le couronnement de Naruhito est prévu en octobre, en présence de plus de 2600 invités japonais et étrangers.