DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire du tueur en série à Chypre : le chef de la police limogé pour "négligence"

Affaire du tueur en série à Chypre : le chef de la police limogé pour "négligence"
Taille du texte Aa Aa

L'affaire du tueur en série à Chypre a eu raison du chef de la police, qui a été limogé ce vendredi par le président Nicos Anastasiades. Ce limogeage intervient au lendemain de la démission du ministre de la Justice.

Dans une lettre, le président chypriote a dénoncé : "l'apparente négligence et le manquement au devoir de la police dans l'enquête" (...) ajoutant que "certains des crimes horribles auraient pu être empêchés".

Un militaire de 35 ans a été arrêté mi-avril dans cette affaire après la découverte d'un premier corps dans un lac situé près de la capitale Nicosie. L'homme a depuis avoué les meurtres de cinq femmes et de deux fillettes. Toutes les victimes sont des ressortissantes étrangères, des Asiatiques, originaires des Philippines ou du Népal.

L'affaire a choqué ce pays très touristique, habitué à un taux de criminalité faible. Et elle a soulevé une polémique sur des soupçons de racisme dans les rangs de la police chypriote, qui est accusée d'avoir fermé les yeux, après les premiers signalements de disparitions.