EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Affaire du tueur en série à Chypre : le chef de la police limogé pour "négligence"

Affaire du tueur en série à Chypre : le chef de la police limogé pour "négligence"
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'affaire a choqué ce pays très touristique, habitué à un taux de criminalité faible. Et elle a soulevé une polémique sur des soupçons de racisme dans les rangs de la police chypriote, qui est accusée d'avoir fermé les yeux après les premiers signalements de disparitions.

PUBLICITÉ

L'affaire du tueur en série à Chypre a eu raison du chef de la police, qui a été limogé ce vendredi par le président Nicos Anastasiades. Ce limogeage intervient au lendemain de la démission du ministre de la Justice.

Dans une lettre, le président chypriote a dénoncé : "l'apparente négligence et le manquement au devoir de la police dans l'enquête" (...) ajoutant que "certains des crimes horribles auraient pu être empêchés".

Un militaire de 35 ans a été arrêté mi-avril dans cette affaire après la découverte d'un premier corps dans ce lac situé près de la capitale Nicosie. L'homme a depuis avoué les meurtres de cinq femmes et de deux fillettes. Toutes les victimes sont des ressortissantes étrangères, des Asiatiques, originaires des Philippines ou du Népal.

L'affaire a choqué ce pays très touristique, habitué à un taux de criminalité faible. Et elle a soulevé une polémique sur des soupçons de racisme dans les rangs de la police chypriote, qui est accusée d'avoir fermé les yeux, après les premiers signalements de disparitions.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Le Serpent" : Charles Sobhraj en route vers la France, il clame son innocence

Sept condamnations à vie pour le serial killer chypriote

Gaza : le couloir humanitaire maritime, un "cap crucial" selon le Président de Chypre