Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Dernière ligne droite avant le 2nd tour de la présidentielle en Macédoine du Nord

Dernière ligne droite avant le 2nd tour de la présidentielle en Macédoine du Nord
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le second tour de la présidentielle en Macédoine du nord, c'est ce dimanche. Les presque 2 millions d'électeurs sont invités à se rendre aux urnes. Avec une certaine insistance, car au premier tour, il y a deux semaines, le taux de participation a été très faible (41,8%). Et si, ce dimanche, la barre des 40% de participation n'est pas atteinte, alors le scrutin sera invalidé.

"Le risque de ne pas atteindre le quorum est faible, veut croire Albert Musliu, politologue_. Certes, au 1er tour, la participation était faible, autour de 42%. Mais dans le camp de deux finalistes, les électeurs vont se mobiliser. Et donc, on devrait atteindre le quorum nécessaire lors du second tour._"

Pendarovski vs Siljanovska

Le candidat pro-européen, Stevo Pendarovski est arrivé très légèrement en tête du premier tour.

Soutenu par le parti social-démocrate au pouvoir, il affronte ce dimanche Gordana Siljanovska-Davkova, professeur d'université, appuyée par l'opposition conservatrice.

Que faut-il attendre de ce scrutin ?

"Moi, j'en attends pas grand chose", dit Voislav, habitant de Skopje.

Un peu plus enthousiaste, Mariana dit espérer que "(cela) v_a permettre à son pays de se rapprocher de l'Union européenne_".

Cette élection présidentielle est le 1er scrutin organisé depuis que le pays a changé de nom. Depuis son indépendance en 1991, il était appelée "ancienne République yougoslave de Macédoine". Mais un accord a été conclu avec le voisin grec, il y a un an, prévoyant que le pays s'appellera désormais "République de Macédoine du Nord".