EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Cessez-le-feu entre Israël et Gaza

Cessez-le-feu entre Israël et Gaza
Tous droits réservés REUTERS/Mohammed Salem
Tous droits réservés REUTERS/Mohammed Salem
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Pendant deux jours, les Palestiniens ont tiré des centaines de roquettes sur Iraël qui a riposté des centaines de fois en visant des objectifs à Gaza.

PUBLICITÉ

Le calme est revenu ce lundi matin sur la frontière entre Israël et la bande Gaza.

Pendant 48 heures, les échanges de roquettes palestiniennes et de ripostes israéliennes se sont comptés par centaines.

Au moins 21 Palestiniens et quatre Israéliens ont été tués.

Le cessez-le-feu a été obtenu avec la médiation de l’Égypte sans qu'on sache si des contreparties ont été cédées ou obtenues.

Raf Sanchez, correspondant du Telegraph's Middle East : "La dynamique fondamentale est qu'Israël et le Hamas ne peuvent parvenir à un accord de cessez-le-feu à long terme. Israël cherche le calme total à Gaza, la fin des roquettes, la fin des protestations massives du vendredi après-midi qui durent depuis plus d'un an. Le Hamas cherche à mettre fin ou à assouplir le blocus qui fait pression sur Gaza depuis 2007. Ils n'ont donc pas réussi à trouver un équilibre qui fonctionne pour les deux parties."

Sur Twitter, Donald Trump a dénoncé les tirs de roquettes des "terroristes du Hamas et du Djihad islamique" et appelé les Israéliens à mettre "fin à la violence" à travailler "pour la paix."

Selon Israël, le blocus de Gaza est nécessaire pour empêcher les livraisons d'armes au Hamas.

Trois guerres ont eu lieu à Gaza depuis que le Hamas est arrivé au pouvoir en 2007. Israël avait évacué la bande de Gaza deux ans plus tôt.

Cette trêve intervient à une semaine du lancement de l'Eurovision à Tel Aviv.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un militant du Hamas tué près de la frontière à Gaza

Rafah : les réfugiés obligés de quitter des camps qui ne sont plus en "zone sûre"

Guerre à Gaza : au moins 37 personnes ont été tuées dans une frappe israélienne