DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Désaccords au conseil de l'Arctique en raison du changement climatique

Désaccords au conseil de l'Arctique en raison du changement climatique
Tous droits réservés
Mandel Ngan/via REUTERS
Taille du texte Aa Aa

Divergences de points de vue au sommet du conseil de l'Arctique en Finlande. Réuni à Rovaniemi, les ministres des 8 pays riverains du cercle polaire ont discuté des grands dossiers ­environnementaux et économiques de la zone, et pour la première fois, ils ne sont pas parvenus à se mettre d'accord sur une déclaration finale. Les Etats-Unis ayant refusé de mentionner le changement climatique dans le texte.

Eclairage de Jonas Parello Plesner, analyste du cabinet de conseil Rasmussen Global :

"C'est un peu particulier que les Etats-unis, qui nient au plus haut niveau le changement climatique, profitent des options qui se présentent à cause du changement climatique dans l'Arctique. (...) Par dessus tout, pour les petits Etat membres qui constituent l'ossature du conseil de l'Arctique, on note dans la région une importante concurrence introduite par les grandes puissances comme les Etats-Unis, la Chine mais aussi de façon croissante par la Russie."

Exploration de gisements pétroliers et de gaz, exploitation de la route maritime du nord qui devient de plus en plus navigable en raison du recul de la banquise, il y a de quoi se battre pour l'Arctique et ces ressources.

Les Etats-Unis ont annoncé qu'ils allaient renforcer leur présence dans la zone alors que la Chine espère faire de l'Arctique un maillon de son vaste projet des "Nouvelles routes de la soie" et que la Russie a rouvert des bases militaires russes fermées depuis la chute de l'URSS.