Guerre commerciale : Trump maintient la pression sur Pékin

Guerre commerciale : Trump maintient la pression sur Pékin
Tous droits réservés
REUTERS/Leah Millis
Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis et la Chine ne sont toujours pas parvenus à un accord, dans le bras de fer commercial qui les oppose, alors que Donald Trump a fait augmenter drastiquement les droits de douane vendredi sur plus de 250 milliards de dollars d'importations chinoises.

"Négociations constructives"

Les négociations avec les émissaires de Pékin, qui se sont tenues jeudi et vendredi à Washington, ont été jugées "constructives" par le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin.

Mais la Maison Blanche maintient la pression sur Pékin : sur les réseaux sociaux, Donald Trump a indiqué que les discussions allaient se poursuivre, tout en mettant en place de nouvelles sanctions.

Quelles conséquences pour les classes moyennes américaines ?

La mesure est censée décourager les importations en provenance du géant asiatique en rendant ses produits plus chers mais, dans les faits, elle risque d'abord de pénaliser les entreprises et les consommateurs américains.

Ces taxes sont en effet facturées à la douane aux importateurs américains de produits chinois et non aux exportateurs chinois, et ils les répercutent dans leurs prix de vente.

La classe moyenne américaine risque donc de payer plus cher de nombreux biens de consommation courante.

"Made in America"

Donald Trump a donc exhorté samedi sur Twitter les industriels américains à produire aux Etats-Unis plutôt qu'à importer des produits chinois, pour éviter d'être affectés par la hausse des droits de douane.

"Quelle est la manière très simple d'éviter les droits de douane? Fabriquer nos biens et nos produits dans la bonne vieille Amérique. c'est très facile!", a tweeté le président américain.

Dès vendredi, les tarifs douaniers sont passés de 10 à 25 % pour 200 milliards de dollars de produits en provenance du géant asiatique, alors que la Chine est revenue sur ses engagements.

Le président américain a lancé la procédure pour imposer des droits de douane sur la quasi-totalité des importations chinoises, qui pèsent plus de 300 milliards de dollars. Mais cette mesure ne devrait pas être effective avant plusieurs mois.

Pékin, de son côté, exige le retrait des droits de douane punitifs et compte discuter le montant des importations de produits américains supplémentaires.

-Avec AFP -