Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Lille bondit vers la Ligue des champions, Guingamp relégué en Ligue 2

Lille bondit vers la Ligue des champions, Guingamp relégué en Ligue 2
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Lille a sécurisé dimanche sa deuxième place qualificative pour la phase de poule de la prochaine Ligue des champions en dominant Bordeaux (1-0), offrant des scènes de joie, qui contraste avec la tristesse de Guingamp, relégué en Ligue 2.

“On y est les gars!”, a hurlé devant ses joueurs l’entraîneur lillois Christophe Galtier après le coup de sifflet final, selon les images diffusées par Canal Plus.

Mathématiquement, l’OL peut certes encore recoller au Losc d’ici la fin du championnat, à condition de gagner tous ses matches, notamment celui disputé en soirée (21h00) à Marseille, et d’espérer deux revers des Nordistes. Les deux équipes seraient alors à égalité de points, mais Lille dispose d’une différence de buts nettement plus favorable.

C’est l’attaquant lillois Loïc Rémy, formé à Lyon, qui a offert aux Dogues un ticket direct pour la grande Coupe d’Europe. L’international français de 32 ans, servi sur coup franc par une balle piquée de Jonathan Ikoné, a transformé l’offrande d’une superbe volée (27e).

Avec un petit point d’avance sur son rival stéphanois, Lyon (3e) est sous pression avant le choc de dimanche soir au Vélodrome.

La troisième place du championnat de France permet à son titulaire de disputer le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions, tandis que le quatrième doit se contenter des phases de groupe de la Ligue Europa.

- Cruel pour Guingamp –

En bas de tableau, la Ligue 1 a déjà envoyé un premier condamné dans l‘échelon inférieur.

Guingamp, présent dans l‘élite du football français depuis six saisons, est officiellement relégué en Ligue 2, après son match nul (1-1) à Rennes, où il a manqué un penalty synonyme d’espoir dans le temps additionnel.

Le club de la petite ville bretonne (7.000 habitants), finaliste malheureux de la dernière Coupe de la Ligue, a fait mieux que résister dans le derby régional, mais n’a pu éviter une relégation qui lui tendait les bras.

Mené rapidement après un but d’Ismaïla Sarr (15e), en supériorité numérique dans le dernier quart d’heure, Guingamp a recollé au score par Alexandre Mendy (87e) avant que l’international Espoirs Marcus Thuram voit son penalty arrêté (90e+2).

“On n’a pas la réussite, jusqu‘à la fin”, a regretté sur BeIn le défenseur Jérémy Sorbon, soulignant néanmoins que son équipe n’avait “pas fait ce qu’il fallait cette saison”.

Dernier de Ligue 1, l’En Avant n’a mathématiquement plus aucune chance de sortir de la zone de relégation d’ici à la fin de saison. Le seconde place de relégable reviendra à l’actuel avant-dernier Dijon, à Caen (en position de barragiste), Monaco ou Amiens.

Rennes, incapable de gagner en championnat depuis deux mois, est 12e et cela agace Hatem Ben Arfa. Le groupe n’est “pas assez ambitieux”, “peureux”, a lâché en zone mixte l’ancien Parisien, plus que jamais sur le départ: “Ces matches-là et d’autres me permettent d’avancer dans mon cheminement” car “niveau jeu c’est limité, quand même…”.

Résultats de la 36e journée:

vendredi

Saint-Etienne – Montpellier 0 – 1

samedi

Angers – Paris SG 1 – 2

Amiens – Toulouse 0 – 0

Caen – Reims 3 – 2

Nîmes – Monaco 1 – 0

Dijon – Strasbourg 2 – 1

Nice – Nantes 1 – 1

dimanche

Rennes – Guingamp 1 – 1

Lille – Bordeaux 1 – 0

(21h00) Marseille – Lyon

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.