Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Quel président pour la Lituanie ?

Quel président pour la Lituanie ?
Tous droits réservés
REUTERS
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Qui pour réduire la fracture sociale entre riches et pauvres ? Après le premier tour de l'élection présidentielle, l'économiste Gitanas Nauseda, novice en politique, est arrivé en tête, avec plus de 31 % des voix, devant la libérale Ingrida Simonyte qui a récolté 24,5 % des voix.

Nauseda, ancien conseiller d'une banque d'affaires, 54 ans, a fait campagne sur la réduction de l'injustice sociale, il veut s'attaquer au problème de la polarisation de la population. Il a séduit les électeurs qui sont à la recherche d'un président au-dessus des querelles politiques.

Ingrida Simonyte, ancienne ministre des finances jusqu'en 2012 et membre du parlement, 44 ans, insiste aussi sur l'importance d'écouter les gens en dehors des grandes villes. Elle a fait campagne sur ce fossé économique qui se creuse entre zones rurales et urbaines dans son pays de 2,8 millions d'habitants, en dépit d'une croissance solide.

Saulius Skvernelis, Premier ministre sortant, est arrivé en troisième position ce dimanche. Très confiant avant le vote, il a reconnu sa défaite et annoncé sa démission pour le 12 juillet prochain.

Une chose est sûre, quelque soit le ou la présidente élu lors du second tour le 26 mai prochain, tous sont pro-européens et Atlantistes. La diplomatie et la politique de défense devrait donc peu évoluer.

En Lituanie, le président n'exerce pas de pouvoir politique au quotidien, mais il est responsable de la politique étrangère et participe aux sommets de l'UE. __Il nomme les ministres, les juges et les chefs de l'armée et de la banque centrale, mais le plus souvent il doit obtenir l'assentiment du Premier ministre ou du Parlement.

Ce dimanche 12 mai était aussi jour de référendum en Lituanie. Les électeurs ont été consultés sur la réduction du nombre de leurs parlementaires qui pourraient passer de 141 à 121 et sur la double nationalité.