Angela Merkel vise aussi la neutralité carbone d'ici 2050

Angela Merkel vise aussi la neutralité carbone d'ici 2050
Taille du texte Aa Aa

La 10e réunion du Dialogue dit de Petersberg sur le Climat s’est déroulée durant deux jours à Berlin. La Chancelière allemande a exprimé sa volonté de se joindre aux autres pays européens pour atteindre l’objectif de zéro gaz à effet de serre d’ici 2050. Il s'agissait pour Angela Merkel de donner une première réponse à la mobilisation de la jeunesse contre le changement climatique, alors que la mobilisation des étudiants est devenue hebdomadaire.

"Il y a des enfants et des jeunes du monde entier qui se retrouvent chaque vendredi dans les écoles lors de grèves pour le climat et pour faire pression. Des pressions sont exercées sur les politiciens du monde entier. Et pour être honnête, c'est tout sauf confortable, mais je le dis clairement : c'est compréhensible", a dit Angela Merkel.

Devant la porte de Brandbourg, des militants de Greenpeace s'étaient rassemblés devant une grande installation de glace "Une dernière sortie" pouvait-on lire, pour dénoncer le réchauffement climatique qui provoque la fonte des glaces.

"Nous devons prendre maintenant les bonnes décisions pour notre avenir. Voilà pourquoi nous sommes ici, pour envoyer un message clair : "Dernière sortie, nous n'avons plus le temps", explique Robin Miller, militant Greenpeace.

Zéro gaz à effet de serre d’ici 2050, Angela Merkel ne discute donc plus la possibilité d'atteindre cet objectif, et la chancelière allemande de préciser que la question était désormais de savoir comment y parvenir.