Attaques anti-musulmanes au Sri Lanka

Attaques anti-musulmanes au Sri Lanka
Taille du texte Aa Aa

Des émeutes ont éclaté au Skri Lanka dans plusieurs endroits du pays, sous tension depuis le carnage des attentats de Pâques.

A Kurunegala, à environ 90 km au nord-est de la capitale Colombo, la police a arrêté un groupe d'hommes qui a attaqué des commerces tenus par des musulmans. C'était lundi matin, témoignage d'un commerçant :

"Ils sont venus avec une épée et ont essayé de m'attaquer. Envrion 15 personnes ont débarqués dans 3 ou 4 taxis et elles ont menacées de me tuer. J'ai fui par la porte de derrière, le même groupe a attaqué l'épicerie de mon frère."

Ce lundi aussi, dans le district de Puttalam, au nord-ouest du pays, un musulman de 45 ans a été lynché à mort par des groupes chrétiens.

Le 21 avril, 258 personnes ont été tuées dans des attaques suicides commises dans trois églises et trois hôtels. Attentats revendiqués par Etat islamique.

Un couvre-feu a été imposé dans tout le Sri Lanka, et les réseaux sociaux ont été bloqués afin d'empêcher qu'ils soient utilisés pour attiser les tensions inter religieuses.

Le Sri Lanka, pays à majorité bouddhiste, compte environ 10 % de musulmans et 7,6 % de chrétiens