Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Eurovision 2019 : les dix premiers pays qualifiés

Eurovision 2019 : les dix premiers pays qualifiés
Tous droits réservés
REUTERS/Ronen Zvulun
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La première demi-finale de la 64e édition de l'Eurovision a rendu son verdict ! Ce mardi soir, ils étaient 17 pays rêvant de défendre leurs couleurs samedi 18 mai pour la grande finale organisée à Tel Aviv en Israël. Sept d'entre-eux vont malheureusement rester à quai, éliminés par le vote du public et par celui de jurés professionnels.

Voici les heureux élus :

1 - Grèce : Katerine Duska, "Better Love"

2 - Biélorussie : ZENA, "Like It"

3 - Serbie : Nevene Božović, "Kruna"

4 - Chypre : Tamta, "Replay"

5 - Estonie : Victor Crone, "Storm"

6- République tchèque : Lake Malawi, "Friend Of A Friend"

7 - Australie : Kate Miller-Heidke, "Zero Gravity"

8 - Islande : Hatari, "Hatrið mun sigra"

9 - Saint-Marin : Serhat, "Say Na Na Na"

10 - Slovenie : Zala Kralj & Gašper Šantl, "Sebi"

Ceux pour qui l'aventure s’arrête :

Neuf pays sont passés à la trappe ce mardi 14 mai : le Monténégro, la Finlande, la Pologne, la Hongrie, le Portugal, la Géorgie et la Belgique.

Netta Barzilai, qui avait remporté la précédente édition de l'Eurovision organisée au Portugal, a ouvert cette première demi-finale. Sur scène, l’Israélienne a repris son titre "Toys" qui lui avait donc permis de décrocher la victoire en 2018.

A la fin de la soirée, les organisateurs du show avaient prévu une surprise. Une autre Israélienne est alors apparue sur scène et qui plus est une autre lauréate de l’Eurovision : Dana International. Elle a ainsi interprété "Just The Way You Are" de Bruno Mars. Dana, de son vrai nom Sharon Cohen, avait reporté l'Eurovision en 1998 avec son titre "Diva". Elle était rentrée dans l'histoire du concours en devenant la première artiste trans à avoir participé, et donc, à remporter la victoire.

La seconde demi-finale sera organisée ce jeudi, où 18 candidats tenteront de décrocher les dix derniers tickets pour la finale.

Revoir l'intégralité de la première demi-finale :

26 places pour la finale

En plus des vingt pays qui décrocheront leur ticket lors des demi-finales des 14 et 16 mai, six pays sont directement qualifiés. En effet, Israël, en tant vainqueur de la précédente édition et donc pays organisateur cette année, participera automatiquement au dernier stade de la compétition, ainsi que les pays que l’on surnomme le “Big Five” à savoir, la France, le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne. Depuis 1999, un statut spécial a été mis en place pour ces cinq pays qui sont les plus gros contributeurs financiers à l’Union européenne de radio-télévision (UER), organisatrice de l’Eurovision. En 2019, l'UER plus de compte plus de 50 pays membres (dont Israël) et plus de 30 pays associés (dont l'Australie).

Israël a participé pour la première fois à l’Eurovision à 1973. Depuis, l'Etat hébreu a remporté le concours à quatre reprises (1978, 1979, 1998 et 2018).

Le concours Eurovision a été créé en 1956. Seuls sept pays avaient participé à cette première édition. Cette année, un total de 41 concurrents prennent part à cette édition. Rendez-vous samedi 18 mai à 21h pour la grande finale !