Allemagne : grandes manifestations contre le nationalisme

Allemagne : grandes manifestations contre le nationalisme
Tous droits réservés Lutz Faupel
Par Maxime Biosse Duplan
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A Berlin, Cologne, Munich ou Hambourg, des dizaines de milliers de personnes se sont mobilisées, à une semaine des élections européennes, contre la soi-disant "Europe des Nations" voulue par l'extrême-droite.

PUBLICITÉ

"Contre le nationalisme", c'était le mot d'ordre de plusieurs manifestations ce dimanche dans les grandes villes d'Allemagne. A Berlin, Cologne, Munich ou Hambourg, des dizaines de milliers de personnes se sont mobilisées, à une semaine des élections européennes, contre la soi-disant "Europe des Nations" que les extrême-droites européennes appellent de leurs voeux.

"les cartes sont déjà en train d'être redistribuées, déclare ce militant. Cette fois c'est contre les nationalistes extrêmes et les extrémistes de droite comme le FPÖ et l'AFD, qui veulent former ensemble un groupe au parlement européen. Et cela avec ce raciste de Salvini. Mais ça, ça va changer".

A Cologne, selon les organisateurs, 45.000 personnes ont manifesté, bien plus que les 25.000 espérées. A Berlin, 20.000 personnes sont descendues dans la rue.

"Il est alarmant de voir combien de partis de droite sont actifs non seulement en Allemagne, dit une femme, mais à travers l'Europe, et nous devons tirer les leçons de l'histoire. Donc il est de notre responsabilité d'aller voter et se lever contre la droite, et de manifester".

C'est un spectre très large des gauches allemandes et européennes qui s'est unifié ce dimanche pour défiler. Dans le cortège à Berlin, on retrouvait pêle-mêle les Sociaux-Démocrates, les Verts, les ONG Greenpeace , Attac, au total une centaine d'organisations civiles, d'associations et de partis politiques.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Plus de 100 000 passagers affectés par une grève du personnel au sol de Lufthansa

L’Allemagne peut-elle être neutre au sujet de la guerre à Gaza ?

Un ministre allemand veut mettre Londres et Paris au coeur d'un parapluie nucléaire européen