PUBLICITÉ

L'adieu au phoenix de la Formule 1 : Niki Lauda, 70 ans, est mort

Niki Lauda, 2016.
Niki Lauda, 2016. Tous droits réservés REUTERS/Uli Deck
Tous droits réservés REUTERS/Uli Deck
Par Sandrine Delorme avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le coureur automobile autrichien, Niki Lauda, légende des circuits des années 70 et 80, a incarné l'âge d'or de la Formule 1.

PUBLICITÉ

Niki Lauda, triple champion du monde de Formule 1, est mort à l'âge de 70 ans. Né à Vienne en 1949, c'est contre l'avis de ses parents qu'il se lance en Formule 1 dès 1972 grâce à un prêt de 400 000 Francs. En 1974, il rejoint l'écurie Ferrari et sa carrière de coureur automobile décolle avec un premier titre de champion du monde en 1975.

Légende des circuits dans les années 70 et 80, Niki Lauda a marqué les esprits par sa ténacité et pour avoir survécu à un terrible accident.

En 1976, le 1er août exactement, lors du grand prix d'Allemagne, sur le circuit de Nürburgring, surnommé "l'enfer vert", Niki Lauda frôle à pleine vitesse les rails de sécurité, sa Ferrari part en tête-à-queue, heurte le bord de la piste, et prend feu. Niki Lauda aura le visage et les poumons brûlés. Extrait du cockpit par trois pilotes qui se sont arrêtés, il est même déclaré mort avant d'être transporté à la clinique...

Malgré des brûlures étendues, il n'abandonne pas la course. Il remportera même deux autres titres de champion du monde en 1977 et en 1984 chez McLaren où il coure aux côtés d'Alain Prost.

Celui qui a incarné l'âge d'or de la Formule 1, avait stoppé sa carrière de coureur en 1985, puis rejoint les équipes de management de Ferrari, Jaguar et Mercedes, avant de se tourner vers son autre passion l'aviation. Il fondera plusieurs compagnies aériennes Lauda Air puis Niki.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Autriche : trois touristes sont morts dans une avalanche

Turquie : un incendie dans une boîte de nuit à Istanbul à fait au moins 29 morts

Le vice-président de Lukoil retrouvé mort